Bijoutier tué : La Bocca sous le choc et en colère

Les 4 voleurs ont pris la fuite après le coup de feu sont activement recherchés par les forces de police

Par Yves LEBARATOUX (avec AFP)

video title

video title

Braquage Cannes : Un bijoutier tué par balle

Un bijoutier a été tué d'une balle dans la tête lors du braquage par quatre malfaiteurs de son établissement, hier en fin de journée dans un quartier ouest de Cannes (Alpes-Maritimes)

Un bijoutier a été tué d'une balle dans la tête lors du braquage par quatre malfaiteurs de son établissement, hier en fin de journée dans un quartier ouest de Cannes (Alpes-Maritimes). Il a été immédiatement abattu par l'un des voleurs armés.

LE POINT DIMANCHE 27 NOVEMBRE :

Le bijoutier de Cannes décédé samedi lors d'un braquage a été immédiatement abattu d'une balle dans la tête par l'un des voleurs armés, a précisé dimanche la police qui poursuivait son enquête sur les circonstances exactes du drame.

Le bijoutier âgé de 42 ans, Thierry Unik, a été tué d'une balle dans la tête après l'irruption de "trois" malfaiteurs cagoulés et munis de casques moto dans son magasin, samedi vers 18h10. Un quatrième complice était resté à l'extérieur de la bijouterie, selon les toutes dernières conclusions des policiers.
"Tous les malfaiteurs étaient armés", deux d'un fusil de chasse et les deux autres d'armes de poing. Contrairement aux premiers témoignages recueillis, ils n'étaient pas en possession d'un fusil Kalachnikov.

La bijouterie familiale Unik n'était pas équipée d'un sas et les braqueurs sont entrés normalement par la porte d'entrée. "Le premier avait un fusil de chasse et a fait feu en direction du bijoutier", pour une raison encore inconnue, selon la même source.

Les malfaiteurs ont pris la fuite rapidement avec des bijoux, dont la valeur n'a pas encore été estimée. Ils sont repartis sur une moto et un scooter.
L'enquête se poursuivait dimanche par l'audition de témoins et l'examen de vidéos, afin d'affiner le signalement des braqueurs.
Quatre personnes étaient présentes dans la bijouterie au moment du braquage : le bijoutier, une femme proche de la famille qui l'aidait, ainsi que deux clients.

Des témoins ont également assisté à la scène depuis l'extérieur dans cette rue très commerçante de Cannes-la-Bocca, quartier ouest de Cannes.
Pris en charge par les premiers secours arrivés sur place, le bijoutier a succombé à ses blessures vers 18H45.

LE POINT SAMEDI 26 NOVEMBRE :

Le gérant de la bijouterie, "âgé de 45 à 50 ans, est décédé d'une balle dans la tête", a précisé un commissaire de police présent sur les lieux du crime.
Les quatre malfaiteurs - deux individus rentrés normalement dans l'établissement par la porte d'entrée et deux autres positionnés à l'extérieur - ont "dérobé des bijoux" avant de prendre la fuite, selon la même source.

Quatre personnes étaient présentes dans la bijouterie au moment du braquage : le bijoutier, une femme de sa famille qui l'aidait, ainsi que deux clients. "Les braqueurs ont fait allonger tout le monde et ont commencé à casser des vitrines", selon les premiers éléments recueillis.
"Un seul coup de feu a été tiré", atteignant le bijoutier à la tête dans des circonstances encore inconnues, a ajouté la police, qui procédait encore en soirée à l'audition des témoins.

Le braquage a été perpétré vers 18h10 dans la bijouterie Unik, sur une rue très commerçante de Cannes-La-Bocca.

Des témoins se trouvant à l'extérieur du magasin ont indiqué à la police que les quatre braqueurs cagoulés, en combinaisons et casques de moto, étaient armés d'un fusil kalachnikov, d'une arme de poing, et de battes de baseball.

Les quatre voleurs, arrivés et repartis sur un scooter et une moto, ont pris la fuite précipitamment après le coup de feu. Un témoin a pu donner un numéro d'immatriculation
partiel aux forces de l'ordre, tandis que les braqueurs ont été filmés par des caméras de surveillance de la ville, selon une source policière.

Pris en charge par les premiers secours arrivés sur place, le bijoutier est mort des suites de ses blessures vers 18H45.
Les braqueurs sont activement recherchés.

Claude Guéant va accélérer la mise en oeuvre de mesures de sécurité :


Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, qui "condamne le violent braquage" à Cannes-La Bocca au cours duquel un bijoutier a été tué, va rencontrer à nouveau, prochainement, les professionnels du secteur afin "d'accélérer la mise en oeuvre de mesures de sécurité", selon un communiqué dimanche.
Le ministre "assure que toutes les mesures seront prises pour interpeller (les quatre malfaiteurs), afin de les présenter à la justice", souligne le communiqué.
"Alors qu'il est depuis plusieurs semaines engagé dans un dialogue avec les représentants du secteur, ce braquage conduit le ministre de l'Intérieur à réunir de nouveau, dans les prochains jours, les professionnels, afin d'accélérer la mise en oeuvre de mesures de sécurité", annonce le ministère.
Le nombre de vols à main armée contre les bijouteries a augmenté de plus de 33% au cours des neuf premiers mois de 2011 par rapport à la même période de l'année précédente, selon un bilan communiqué le 10 novembre par Claude Guéant.
Il avait rappelé avoir "rencontré dès le mois d'avril dernier les professions de la bijouterie, de l'horlogerie et de la joaillerie".
A cette occasion, "nous avons mis au point un plan de coopération entre les forces de police et de gendarmerie d'une part et (ces) professions d'autre part", avait-il dit.
"Alerte et dispositifs préventifs à mettre en place dans les établissements" ont été évoqués lors de cette rencontre et, depuis, "des conseillers policiers suggèrent aux commerçants des dispositifs qui (les) sécurisent davantage", avait ajouté le ministre.
Enfin "une troisième démarche qui vise à lutter contre les receleurs et les réseaux d'écoulement" a été entamée, avait indiqué Claude Guéant, précisant que cette démarche était effectuée "en liaison avec les ministères des Finances et les Douanes".

Voir ci-joint reportages, images, commentaires : Bernard Persia, Tafil Mustapha, Katarina Schmidt, Philippe Hervé 

Sur le même sujet

Les rencontres zéro déchet à Miramas

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne