Cannes : Ansaldo Breda en redressement judiciaire

Ainsi en a décidé le Tribunal de Commerce de Marseille. Un administrateur judicaire a été nommé

Par Yves LEBARATOUX et Pascal VARNIER

video title

video title

Cannes : Ansaldo Breda joue son avenir demain

La société, en liquidation judiciaire depuis vendredi, sera fixée sur son sort au Tribunal de Commerce de Marseille

Le Tribunal de Commerce de Marseille a placé la société Ansaldo Breda en redressement judiciaire. Un administrateur a été nommé. C'est un sursis de 6 mois pour l'entreprise qui devra réaliser des objectifs, à savoir les 3 rames de la ligne 13 du métro parisien et convaincre la RATP de lui confier de nouveaux marchés (Lignes 7 et 8).

RESUME DE LA SITUATION :

L'entreprise de Cannes La Bocca, spécialiste de la réfection de wagons ferroviaires, a déposé le bilan; elle emploit 125 salariés. Plusieurs dizaines d'entre eux se sont invités, ce matin, au conseil municipal de Cannes pour un appel à l'aide.

CLBI -STP-Rail Ansaldo Breda France, les changements de nom et les rachats successifs n’auront pas permis de sauver cette société cannoise spécialisée dans la rénovation ferroviaire. Le dépôt de bilan a été prononcé vendredi dernier; les 125 salariés ont peu d’espoirs.

out a commencé à Cannes La Bocca en 1918.

Les Aciéries du Nord ouvrent un atelier de réparation des wagons de chemin de fer.

Entretien des trains de voyageurs, des wagons postaux, du métro parisien, le travail ne manque pas; l’entreprise est prospère au cours des décennies.

En 2005, premier couac : problème de gestion, la société est placée en redressement judiciaire .

En 2006, un premier repreneur STP, puis un deuxième, en 2009, Ansaldo Breda France.

Entretemps, la SNCF a retiré sa clientèle. Reste la RATP, mais le carnet de commandes se tarit peu à peu. Ansaldo Breda se retrouve à entretenir 4 rames de la ligne 13. Insuffisant pour garantir la survie du site.

Vendredi dernier, c’était le dépôt de bilan. Les salariés devront encore attendre demain la décision du Tribunal de Commerce de Marseille pour être fixés sur leur sort.

Repreneur ou arrêt définitif de l’activité, cette  société cannoise historique ne fêtera peut-être pas son centième anniversaire.

LUNDI 12 SEPTEMBRE :

L'entreprise de Cannes La Bocca, spécialiste de la réfection de wagons ferroviaires, a déposé le bilan; elle emploit 125 salariés.

Plusieurs dizaines d'entre eux se sont invités, hier matin, au conseil municipal de Cannes pour un appel à l'aide.

Sur le même sujet

Les + Lus