Cannes Sommet G20 : Grand rendez-vous de l'année

Cannes va recevoir les chefs d'Etat des 20 pays les plus riches du monde les 3 et 4 novembre prochains

Par Yves LEBARATOUX et Karine JERAMA

video title

video title

Cannes G20 : Dispositif de sécurité

Le sommet sera placé sous très haute sécurité. Une surveillance qui sera aussi assurée par la Garde Républicaine. ITW Colonel André Petillot, Commandant du Groupement de Gendarmerie Nationale 06

video title

video title

G20 Cannes : Manifs altermondialistes

Les alter-mondialistes ont prévu de manifester les 1er et 3 novembre dans les rues de Cap d'Ail et de Nice. Ils ont présenté le programme de ces journées de protestation. Objectif : rassurer les commerçants inquiets des possibles débordements

video title

video title

Nice : G20 des entrepreneurs

Cannes, accueillera le G20, les 3 et 4 novembre. Juste avant, Nice, recevra le G20 des entrepreneurs. Ce sommet international de chefs d'entreprises a eu lieu à Séoul et Toronto l'an dernier. ITW d'un futur participant : Jean-Yves COURTOIS, Directeur Orolia France à Sophia Antipolis

video title

video title

Cannes se prépare à recevoir le G20

Les chefs d'Etat et de gouvernement de la planète seront les stars de la Croisette les 3 et 4 novembre prochain. Un dispositif hors norme est d'ores et déjà prévu pour encadrer ce sommet.

C'est le grand rendez-vous de l'année 2011 pour la Côte d'Azur. Le sommet du G20 qui se tient les 3 et 4 novembre prochains à Cannes. Pas moins de 10.000 personnes sont attendues au Palais des Festivals.

Alors, même si la ville est une abonnée des grands rendez-vous internationaux, c'est véritablement un dispositif hors norme qui va être mis en place.

Sur la Croisette : ni circulation, ni stationnement. Ailleurs, dans le centre ville, seuls les véhicules munis d'un badge auront droit de passage. Et autour de ce périmètre, jusqu'aux villes de Mandelieu-La-Napoule et Vallauris, des points de contrôles seront mis en place…

Contrôles rétablis à la frontière franco-italienne à partir du 24 octobre :
Les passages à la frontière franco-italienne pourront faire l'objet de contrôles systématiques à partir du lundi 24 octobre, afin d'empêcher l'entrée en France de perturbateurs attirés par le G20 de Cannes prévu les 3 et 4 novembre, a annoncé, le lundi 17 octobre, la préfecture des Alpes-Maritimes.
La police aux frontières aura l'autorisation de procéder à "des mesures de refoulement", en particulier face à d'éventuelles "intrusions collectives" sur le territoire français, a prévenu le préfet des Alpes-Maritimes Jean-Michel Drevet, au cours d'un point de presse.
Seront visées des personnes "connues" ayant fait l'objet d'interpellations ou de poursuites judiciaires lors de manifestations, ou encore des groupes transportant des objets contondants.

Les violences qui ont éclaté samedi à Rome, faisant quelque 70 blessés en marge du défilé des "indignés", n'ont pas échappé aux forces de l'ordre françaises qui peaufinent depuis des mois la sécurité du G20 de Cannes.
La préfecture des Alpes-Maritimes va travailler étroitement avec la préfecture d'Imperia côté italien, en activant par exemple des "patrouilles mixtes" franco-italiennes, a encore précisé M. Drevet.
Pour prévenir "des actes isolés" en dehors des manifestations autorisées, le département
sera sillonné par de petits unités de police mobiles "capables de réagir vite", a-t-il noté.
Des "altermondialistes" doivent participer à un contre-sommet à Nice le 1er novembre, puis à une action contre les paradis fiscaux à Cap d'Ail (ville accolée à Monaco) le 3 novembre.
L'itinéraire du parcours de la grande manifestation de Nice le 1er est encore en discussion, mais devrait éviter le centre de la cinquième ville de France. Les manifestants n'ont aucune autorisation pour s'approcher de la Croisette de Cannes, hermétiquement bouclée durant le sommet du G20.
Les organisateurs misent sur une participation de 10.000 manifestants, la préfecture avance un chiffre de 5.000.

Le sommet du G20 de Cannes doit réunir 25 chefs d'Etat et de gouvernement, des représentants de cinq pays invités, ainsi que de sept organisations internationales, soit 5.000 délégués au total. En outre 3.500 journalistes pourraient couvrir l'événement.

Quelque 12.000 représentants des forces de l'ordre (policiers, gendarmes, personnels de sécurité civile, militaires) seront mobilisés pour assurer la sécurité et les secours à l'occasion de ce sommet, dont le coût est estimé à 20 millions d'euros.
Le petit aéroport de Cannes-Mandelieu sera fermé, tandis que les poids-lourds seront interdits à certains moments sur l'autoroute A8 menant à Cannes où passeront les cortèges des chefs d'Etat en provenance de l'aéroport de Nice.
La navigation, la plongée sous-marine, la baignade seront totalement interdites dans certaines zones sensibles au large de Cannes et de Nice.

Les altermondialistes veulent réunir 10.000 à 12.000 personnes à Nice :
Les altermondialistes espèrent réunir entre 10.000 et 12.000 personnes lors de la manifestation anti-G20 organisée le 1er novembre à Nice, pour protester contre le sommet prévu les 3 et 4 à Cannes, ont indiqué les organisateurs lors d'une conférence de presse à Paris.

"Nous pensons faire mieux qu'au Havre (où une manifestation anti-G8 le 21 mai 2011 avait réuni entre 7.000 manifestants, selon les organisateurs et 4.000 selon la police NDLR), et si on rassemble 10.000 à 12.000 personnes, nous serons heureux",
a déclaré un des porte-parole du collectif anti-G20 qui regroupe une cinquantaine d'organisations, Gildas Jossec.

Le G20 réunira pendant 2 jours, à l'invitation du président Nicolas Sarkozy, 25 chefs d'Etat et de gouvernement et sept organisations internationales, notamment l'Organisation internationale du travail, le Fonds monétaire international, ou encore la Banque mondiale.
A propos d'éventuels incidents, Gildas Jossec a précisé qu'"il n'est pas question d'approcher ou d'entrer en force dans la zone rouge" (la zone réservée uniquement aux résidents, aux délégations, à la presse et aux forces de police et de sécurité) pour tenter d'empêcher la tenue du G20". "Nous voulons une manifestation festive
et responsable
", a-t-il dit.
"Pour le moment, un seul gymnase pouvant abriter 500 personnes a été prévu à Nice pour l'hébergement alors que nous en avions demandé deux", a regretté un autre porte-parole, Bernard Salaman. "On nous facilite la tâche au compte-gouttes et rien n'est définitif", a-t-il déclaré, remarquant que les possibilités d'hébergement risquaient d'être insuffisantes.

Une autre porte-parole du collectif, Aurélie Trouvé, co-présidente de l'ONG Attac, a rappelé les objectifs de ce contre-sommet, notamment une taxe sur les transactions financières et la suppression des paradis fiscaux et judiciaires.
"Nous attendons de nombreux Allemands et Espagnols, nous aurons aussi des intervenants venus du Maghreb, et d'Egypte. Pour le moment une quinzaine de cars sont annoncés, mais leur nombre augmente tous les jours car la mobilisation accélère", a-t-elle ajouté.

Image d'archives

"Les indignés tiendront une assemblée générale à Nice et ils devraient ensuite se rendre à Athènes", a dit Aurélie Trouvé.
Quelque 12.000 représentants des forces de l'ordre (policiers, gendarmes, personnels de sécurité civile, militaires) seront mobilisés pour assurer la sécurité et les secours. (AFP)
 

Lire également Dossier"Infos pratiques autour du G20 à Cannes" avec Anne Le Hars

Sur le même sujet

Les + Lus