Course-poursuite mortelle à Vitrolles

suivez ici les dernières infos autour de la course poursuite mortelle de Vitrolles.

Par Xavier COLLOMBIER

La réaction du Ministre de l'intérieur

Préfet et procureur sur place

Atteint d'une balle dans la tête et de deux dans le corps, il a été transporté à l'hôpital Nord de Marseille dans un "état très grave", a précisé la procureur de la République d'Aix-en-Provence, Dominique Moyal, qui s'est rendue sur les lieux, aux côtés d'Alain Gardère, préfet délégué à la Sécurité dans les Bouches-du-Rhône, et des directeurs régionaux de la police.


Les véhicules criblées de balles

Repérés au cours de la nuit

Les faits se sont déroulés vers 02h30 dans le parc d'activités "Les Estroublancs" à Vitrolles. "A priori au nombre de quatre", les malfaiteurs ont été interceptés par les forces de l'ordre après avoir commis une série de cambriolages dans plusieurs villes du département. Repérés au cours de la nuit à l'intermarché de Saint-Martin-de-Crau, puis à Aubagne et Venelles, ils sont pris en chasse par deux véhicules de la BAC, dont toutes
les unités avaient été alertées.

Les policiers passent au peigne fin les véhicules

Un complice tué

Les policiers jettent une herse, crevant les pneus de leur véhicule, une Audi break de grosse cylindrée récemment volée. Les braqueurs font alors feu avec "une arme automatique de type Kalachnikov", blessant un sous-brigadier de la BAC d'Aix-en-Provence, avant de prendre la fuite, laissant sur place un de leurs complices, tué d'une balle dans la tête.


Les véhicules des malfaiteurs

Qui l'a tué ?

Les circonstances de la mort du malfaiteur "restent à élucider", a déclaré Mme Moyal, ajoutant: "Les policiers n'ont pas tiré". Contrairement aux premières informations, ils n'ont pas fait usage d'un flash-ball. Selon une source proche de l'enquête, l'autopsie et les différentes auditions de témoins devront déterminer s'il n'a pas été touché par un tir de ses compagnons, dans la panique. Plus de 30 impacts de Kalachnikov ont été relevés, dont la moitié sur le pare-brise du véhicule de police


Les réactions

David-Olivier Reverdy, secrétaire régional du syndicat de police Alliance : "Nous prenons des nouvelles de la santé de notre collègue, il s'agit d'un acte odieux qui marque une volonté délibérée de tuer du policier". 

Les infos de 10h30

Selon le quotidien  La Provence le gang à la disqueuse, un groupe issu de la communauté des gens du voyage originaire du pourtour de l'Etang de Berre, est suspecté. Un des suspects aurait touché son complice et le fonctionnaire de police après avoir tiré plusieurs rafales de kalachnikov.

Le gang doit son nom aux disqueuses qu'il utilise pour pénétrer dans les commerces cambriolés en découpant des portes ou des murs.

Le malfaiteur décédé, Patrick Lombard âgé d'une vingtaine d'années, faisait partie de ce gang.

"Un acte de guerre" pour Madame le Procureur

Un butin misérable... et une réaction disproportionnée avec ce tir de kalachnikov.
Pour la procureure d'Aix en Provence, les cambrioleurs ont commis un acte de guerre à l'encontre des policiers.

Course-poursuite mortelle à Vitrolles (4)

Le reportage complet de notre équipe sur place

Course-poursuite mortelle à Vitrolles (5)

Suivez ici la conférence de Presse de C Guéant

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus