• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Forum mondial de l'eau à Marseille

140 pays sont représentés pour la 6e édition du Forum mondial de l'eau qui se tient à Marseille jusqu'au 17 mars.

Par Régions

Le 6e Forum mondial de l'eau veut trouver les solutions pour assurer l'accès de l'humanité à l'eau potable et à des sanitaires décents alors que les ressources diminuent et sont menacées par le changement climatique et les pollutions.

Le discours d'ouverture par le Premier ministre français François Fillon
est prévu ce matin. Deux ateliers de discussions sont prévus: l'un sur le Tchad avec le président Idriss Deby Itno et l'autre sur le Bassin du Fleuve Niger avec le président du Niger Mahamadou Issoufou.

Les participants

Quelque 20.000 participants de 140 pays sont annoncés, institutions, entreprises, associations, élus locaux mais aussi, pour l'inauguration lundi plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement, notamment le Premier ministre palestinien Salam Fayyad, et quatre Commissaires européens.

 

Le Premier ministre français François Fillon

L'ouverture sera assurée par le Premier ministre et ministre de l'Ecologie, François Fillon, le président Nicolas Sarkozy ayant finalement renoncé à se rendre dans la cité phocéenne.

 


Historique des Forums de l'eau

Les précédents forums, réunis tous les trois ans depuis 1997 à l'initiative du Conseil mondial de l'eau, une instance de coopération entre ONG, gouvernements et organisations multilatérales, étaient essentiellement consacrés à établir un diagnostic sur l'accès à l'eau dans le monde.

Etat alarmant de l'accès à l'eau

800 millions de personnes...

En 2010 près de 800 millions de personnes étaient sans accès à l'eau potable dans le monde et 2,5 milliards sans installations sanitaires de base, selon les derniers rapports de l'OMS, l'Unicef et l'ONU. Au total 89% des humains (6,1 milliards de personnes) avaient fin 2010 "accès à des sources améliorées d'eau potable".

...ou 3 à 4 milliards de personnes

Selon les estimations des opérateurs privés de services d'eau (Aquafed), la réalité est plus alarmante. "Entre 3 et 4 milliards de personnes n'ont pas accès de façon pérenne à l'eau et elles utilisent tous les jours une eau de qualité douteuse, c'est plus de la moitié de la population mondiale", affirme à l'AFP Gérard Payen, président de l'Aquafed et l'un des conseillers sur l'eau du secrétaire général de l'ONU.

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus