• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Hausse de la délinquance dans les Bouches-du-Rhône

Au premier semestre la hausse est alarmante: les vols à main armée augmentent de 40 % à Marseille.

Par Régions

Les chiffres de la délinquance pour le premier semestre ont été officialisés. Etat des lieux et comparatifs par rapport à la même période en 2010.

Les voyants dans le rouge dans le département:

+ 23 %  pour les vols avec violence

+ 28 % pour les infractions économiques

+18% pour les vols à main armée

+14% pour les cambriolages

+9 % pour les homicides

 

Les indices positifs dans le département:

 +20% de faits élucidés

+16%  des cambriolages élucidés

Marseille délinquance alarmante

 +24% violences crapuleuses

+33% infractions financières

+40% vols à main armée

-1,2% atteintes aux biens

-9% incendies de véhicules

                                           

Le communiqué officiel de la Préfecture

"Les chiffres du premier semestre 2011 traduisent, en comparaison avec le 1er semestre 2010, une tendance à la hausse de la délinquance générale. Néanmoins, les tendances du mois de juillet 2011 montrent une baisse de certains indicateurs, notamment le nombre d’atteintes volontaires à l’intégrité physique à Marseille, et une stabilisation des atteintes aux biens dans les Bouches-du-Rhône, infractions représentant plus de 60% du chiffre global.

Par ailleurs, si les faits constatés depuis le début de l’année augmentent sensiblement, cette hausse s’accompagne, pour l’ensemble des indicateurs de la délinquance, d’une augmentation des faits élucidés.

A titre d’exemple, à Marseille, les élucidations de faits d’atteintes volontaires à l’intégrité physique ont progressé de 14.70% et notamment les vols avec violences, avec + 20.31% d’élucidation par rapport à l’année précédente.

Sans chercher à remettre en cause la gravité de certains faits commis dans les Bouches-du-Rhône, la Préfecture tient donc à rappeler que l’activité des forces de l’ordre est plus soutenue que jamais et conduit à mettre en cause pas moins de 1 200 à 1 300 personnes par semaine sur l’ensemble du département.

Marseille est notamment au cœur de toutes les attentions et des efforts particuliers sont entrepris dans le but d’améliorer les chiffres du dernier semestre.

                          

La mise en place de patrouilleurs sur toutes les circonscriptions de sécurité publique du département et la création inédite de deux périmètres de sécurité renforcée dans le secteur du Noailles et de la Porte d’Aix concourent, par exemple, à une visibilité accrue des forces de l’ordre afin de prévenir et de réprimer les actes de délinquance, avec des premiers résultats particulièrement encourageants.

                                                 

L’installation de la vidéoprotection dans la ville à moyen terme, le renfort des effectifs (en cours de recrutement) à la DDSP, associé à la présence d’unités de forces mobiles ajoutent à cette dynamique qui devrait permettre de faire baisser le taux de la délinquance.

En outre, la mobilisation des services de l’Etat et des collectivités a déjà permis cette année de réussir le pari de la sécurisation des plages et d’obtenir des résultats tangibles en matière de sécurité routière."

Sur le même sujet

Roland Bruno, maire de Ramatuelle (83)

Les + Lus