• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

“L'équipe était suffisante” pour la Ministre

© Ludovic Moreau
© Ludovic Moreau

La Ministre des solidarités et de la cohésion sociale était accompagnée de Jean-Claude Gaudin.

Par Xavier COLLOMBIER

Roselyne Bachelot sur place à la maison de retraite les Anémones a voulu faire taire toute polémique : "Quant à l'équipe de nuit présente au moment des faits - quatre personnes pour183 pensionnaires -, elle était "suffisante".

"Nous sommes non pas dans un hôpital, mais dans un établissement pour personnes âgées dépendantes. (...) Sur le plan juridique, les chambres de ces maisons de retraite sont considérées comme le domicile de la personne", a-t-elle rappelé, sans écarter toutefois la possibilité de "renforcer les normes de sécurité".

La ministre des solidarités est revenue sur les circonstances du drame et a souligné le travail exemplaire des marins-pompiers et du personnel de la maison de retraite.

 Avisé par le déclenchement de l'alarme, le personnel de garde a immédiatement alerté les secours. Arrivés sur les lieux seulement huit minutes plus tard, les marins-pompiers découvraient six résidentes décédées dans leur lit,"vraisemblablement des suites d'une intoxication due aux fumées".

    

 Il s'agit de personnes à capacité réduite qui "ne pouvaient pas se mouvoir", selon le parquet. "Elles avaient ouvert leur porte, alors que les personnes qui ont été sauvées l'avaient fermée", a ajouté la ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manosque : "l'agitateur floral" élue meilleure fleuriste en ligne par le magazine Capital

Les + Lus