• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

L'hôpital d'Arles poursuivi pour homicide

Des parents assignent l'hôpital en justice après la naissance d'un enfant mort-né.

Par M.G.

video title

L'hôpital d'Arles accusé d'homicide

Un couple dont le bébé est mort-né en janvier dernier a porté plainte contre X pour homicide involontaire. C'est l'hôpital d'Arles qui est visé. dont le médecin accoucheur est accusé d avoir dépassé le terme de la césarienne.

Une femme d'une quarantaine d'années, qui avait accouché d'un enfant mort-né, a porté plainte contre l'hôpital d'Arles, l'accusant de l'avoir laissée dépasser le terme sans suivi et réclamant des explications sur les circonstances du décès.

Y-a-t-il faute ?

"Ayant eu un accident de la circulation en 1994, dans lequel elle avait perdu un enfant de 5 ans, la mère a des séquelles au niveau de son bassin, ce qui avait conduit son gynécologue à prévoir une césarienne", a expliqué Me Nougier, l'avocat de la famille, évoquant "une grossesse qui aurait dû être particulièrement surveillée".
Aucune examen pendant 13 jours

"Le 20 décembre 2010, elle se présente à la maternité où le médecin lui dit "votre bébé est trop petit, on va laisser passer les fêtes, revenez le 3 janvier pour la césarienne". Entre ces deux dates, "elle ne subit aucun examen". Or, quand elle se présente au monitoring le 2 janvier 2011, "on se rend compte que le coeur de son bébé ne bat plus et on ne lui donne aucune explication", poursuit l'avocat.
Un dossier compliqué

 Le dossier semble compliqué par le fait que la mère s'est rendue compte qu'elle était enceinte très tardivement, d'où l'impossibilité de dater avec précision le terme. L'hôpital d'Arles, s'est refusé à tout commentaire sur l'affaire, soulignant n'avoir été saisi d'"aucune réclamation écrite" de la part du couple.

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus