La famille de Maëlle reçue par le procureur

© France 3 Côte d'azur
© France 3 Côte d'azur

Une enquête préliminaire a été ouverte pour disparition inquiétante et soustraction de mineur.

Par Anne Le Hars avec AFP

Le parquet de Draguignan a annoncé avoir reçu mercredi la famille de cette adolescente varoise dans le cadre d'une enquête pour disparition inquiétante et soustraction de mineur. Maêlle, une jeune fille de 14 ans n'a plus donné signe de vie depuis une semaine.

Le procureur de la République, Danielle Drouy-Ayral, a indiqué avoir reçu les parents de la jeune fille, qui "sont morts d'inquiétude", pour faire le point avec eux sur l'enquête en cours. La magistrate a précisé qu'elle n'envisageait pas à ce stade d'ouvrir une information judiciaire dans cette affaire.

Une enquête préliminaire a été ouverte pour disparition inquiétante et soustraction de mineur, confiée aux gendarmes de Draguignan.

L'adolescente de 14 ans, Maëlle, est portée disparue depuis une semaine. Ses parents, qui vivent avec elle à Roquebrune-sur-Argens (Var), sont partis travailler le 28 août au soir et ont constaté sa disparition quand ils sont revenus à leur domicile vers 4H30, selon une source proche de l'enquête.

 

 

Le procureur de la République, Danielle Drouy-Ayral.

Les soupçons se portent sur un jeune homme de 23 ans, Tony, qui travaillait dans un camping voisin du domicile de cette famille et est également introuvable depuis la fin août. "On pense qu'elle est avec lui", a déclaré Mme Drouy-Ayral, précisant que cet homme "n'a pas d'antécédents judiciaires qui nous inquiéteraient pour la mineure".

"On a cru à un contact ce matin, qui s'est révélé être une fausse piste", a-t-elle ajouté.

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus