Le FN capitalise ses voix en Paca

En Paca, le Front National obtient des scores qui lui permettent de se maintenir dans de nombreuses circonscriptions.

Par Annie VERGNENEGRE

Le Front National s'impose dans de nombreuses circonscriptions de la région Paca, il est donc présent dans des triangulaires et dans des duels dans les 4 principaux départements de Provence Alpes.

4 triangulaires et un duel en Vaucluse

Dans ce premier tour des élections législatives, le Front National est situation de se maintenir dans toutes les circonscriptions de Vaucluse.
Marion Maréchal Le Pen, nièce de Maruie Le Pen, bien que novice en politique arrive en tête dans la 3e circonscription avec 34,63 % des voix, contre 30,03 au député sortant UMP Jean-Michel Ferrand, présent au palais Bourbon depuis 26 ans. La candidate PS Catherine Arkilovitch obtient 21,98 %.
Dans la 1ère, le FN est en deuxième place avec 24,37 % des suffrages derrière la candidate PS Michèle Fournier-Armand. Thibault de la Tocnaye devance la candidate UMP Valérie Wagner (23,77 %).

Une triangulaire se tiendra aussi dimanche prochain dans la 5e circonscription nouvellement créée entre le Martie Furioli Beaunier (24,41 %), le PS Jean-François Lovisolo (35,27 %), l'UMP Julien Aubert (26,26 %).

Un duel aura lieu dans la 2e circonscription de Vaucluse, le Front National représenté par Emile Cavsino est arrivé deuxième avec éè,36 % des voix derrière l'UMP Jean-Claude Bouchet (28,24 %).

A noter que le président de la Ligue du Sud , ex-Front National, Jacques Bompard s'est placé en deuxième position de ce premeir tour avec 23,51 % des voix ce qui lui permettra d'affronter en duel le candidat PS qu'il talonne Pierre Meffre (25,16%).

4 triangulaires et 3 duels dans le Var

Le Var est un département qui a toujours offert de bons scores au Front National. L'UMP ne réitère pas sa performance de 2007 (6 élus ouréélus sur 7 dès le premier tour). Marine Le Pen y est arrivée deuxième au second tour de la présidentielle avec 24,83 % et ce premier tour a confirmé son ancrage dans le département.

Ce dimanche, les candidats du FN ont fait aussi bien voire mieux que leur présidente, il sont présents dans 6 des 8 circonscriptions au deuxième tour. 

Le FN se retrouve ainsi en duel dans 3 circonscriptions varoises.

Dans la 4ère, Jean Michel COUVE (UMP) arrive en tête avec 32,21 % et affrontera le frontiste Jean-Louis Bougereau (23,73 %).

Dans la 5e, l'UMP Georges Ginesta (40,87) affiche une bonne avance sur son adversaire FN David Rachline (25,56 %).
Enfin dans la 6e, le duel UMP-FN opposera Josette Pons (35,65 %) à Armelle DePierrefeu (24,97 %).

Quatre triangulaires se joueront dimanche prochain, dans la 3e avec Bruno Gollnisch, dans la 2e avec Jean-Yves Waquet, de l'UMP Jean-Pierre Giran et dans la 3e et dans la nouvelle circonscription de Draguignan, la 8e, avec Geneviève Blanc.

le FN, arbitre dans les Bouches du Rhone

 A Marseille, le FN est présent dans 4 circonscriptions sur 7 avec une triangulaire dans la 6e de l'UMP Guy Tessier et dans trois duels.
Dans la 3e, un duel très serré va opposer Stéphane Ravier qui s'est placé en tête (29,87 %) devant la députée socialiste Sylvie Andrieux (29,80 %), mise en cause dans une affiare de détournements de fonds publics. Dans la 4e circonscription, la bateille s'annonce très difficile pour la frontiste Marie Claude Aucouturier (14,3 %) repéché pour affronter le socialiste Patrick Mennucci arrivé en tête (33,26 %). Enfin, dans la 7e circonscription le député sortant Henri Jibrayel (27,51 %) sera opposé à Bernard Marandat (23,69 %). Le candidat EELV Karim Zéribi n'ayant obtenu que 21,53 % et Jean-Marc Coppola (FDG) 11,62 %, ils ne seront pas présents au second tour dimanche prochain.

Le Front National réussit à se maintenir dans sept circonscriptions des Bouches du Rhône hors Marseille. Dans la 9e la frontiste Joelle Mélin (22,25 %) se retouve en deuxième position et sera donc opposée en duel au député UMP sortant Bernard Deflesselles (35,28 %).
Ailleurs, le FN arbitrera le deuxième tour dans 6 triangulaires dans la 1ère, 8e, 12e, 10e, 13e, 15e, 16e. 
Dans la 13e circonscription, la gauche devrait conserver le siège du PCF Michel Vaxès qui ne se représentait pas, le candidat PS René Raimondi (24,82 %) étant arrivé derrière celui du Front de gauche Gaby Charroux (27,41 %), il devrait se retirer pour barrer la route de la candidate FN Béatrix Espallardo (21,69 %).

En revanche, dans la 16e, le maire UMP des Saintes Maries Roland Chassain (22,62 %) a dit hier soir prendre le temps de la réflexion une nuit supplémentaire pour décider s'il se retire ou non en faveur de la candidate FN Valérie Laupies (28,98 %) en vue de faire barrage au député sortant, le président socialiste du conseil régional Michel Vauzelle qrrivé en tête du premier tour avec (38,4 %).

Sur le même sujet

Les + Lus