• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le maire d'Orange et ses dépenses

La chambre des comptes dénonce des dépenses "familiales" du maire d'Orange.

Par M.G. avec Afp

La chambre régionale des comptes de Paca a pointé des irrégularités dans la gestion municipale d'Orange (Vaucluse), portant notamment sur des "dépenses à caractère familial" du maire (EXD) de la ville Jacques Bompard et de son épouse, dans un rapport que s'est procuré l'AFP.

Hôtels, restaurants, Spa....
Le document fait notamment état de "factures de restaurants récurrentes" au nom de Marie-Claude Bompard, elle-même maire (EXD) de Bollène, de nuits d'hôtels, "un séjour à Spa de cinq jours en 2007", de soins de "vinothérapie, hammam et bain thermal" pour M. et Mme Bompard, de factures de parfums de luxe, de cigares et cigarettes, de "cotisations d'assurances personnelles"...
Literie, téléphone, billets de train

Le rapporteur précise que "certaines dépenses relèvent très clairement d'un usage à caractère familial, soit au profit de membres de la famille, soit pour les besoins quotidiens du foyer", relevant "des achats de billets de train, d'instruments de musique (1.035 euros), de literie (1.000 euros), le règlement d'une facture d'électricité pour un enfant, l'achat d'un téléphone Nokia effectué au non de jeune fille de l'épouse du maire" plus des factures de frais de bouche ou de bricolage.

                         La réponse de Jacques Bompard

M. Bompard met en avant, dans un courrier du 6 septembre 2011 adressé à la chambre régionale des comptes, "le flou de la réglementation et donc de la difficulté à distinguer ce qui relève des frais de représentation de ce qui n'en relève pas". 

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus