Le mineur suspecté de l'incendie d'Orgon déféré devant le pôle criminel d'Aix

L'adolescent de 14 ans soupçonné d'être à l'origine de l'incendie d'Orgon sera reçu au pôle criminel d'Aix-en-Provence.

Par SR avec AFP

"L'étendue de la procédure, la dimension qu'a prise l'incendie, me conduisent à saisir le pôle criminel d'Aix sur le motif de destruction volontaire par un incendie ayant entraîné des dommages irréversibles à l'environnement et des blessures avec des ITT inférieures à huit jours", a déclaré Christian Pasta, procureur de Tarascon.

Le jeune homme, orginaire du village, "est conscient de la dimension dramatique de l'incendie" et a reconnu les faits selon le procureur. Il serait le fils d'un élu local. Ce dernier va être présenté à un expert psychiatrique afin de savoir s'il souffre de pyromanie, caractérisée par une fascination extrême pour le feu.

L'adolescent avait déjà été mis en examen fin juillet pour incendie volontaire après une série de départs de feux survenus à Orgon au début de l'été, selon une source proche du dossier.

L'incendie, parti dans la nuit de samedi à dimanche, dans une zone de barres rocheuses, à proximité du camping d'Orgon, et attisé par des rafales de mistral soufflant jusqu'à 70 km/h, a parcouru plus de 900 hectares de terrain, brûlant plus de 400 hectares de végétation (moitié de forêts et l'autre de terres agricoles) et détruisant deux maisons. Selon les sapeurs pompiers des Bouches-du-Rhône, le feu était considéré comme éteint mardi matin mais restait sous la surveillance d'un important dispositif de quelque 500 hommes.

Sur le même sujet

Les + Lus