• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Meurtre de Lucéram : le suspect toujours en garde à vue

© france 3 côte d'azur
© france 3 côte d'azur

Une jeune fille a été retrouvée morte au domicile familial près du village de Lucéram dans l'arrière pays niçois.

Par Anne Le Hars / Josette Sanna / AFP

Sabrina, une étudiante de 17 ans, été retrouvée morte au domicile familial sur la route de l'Escarène à un kilomètre de Lucéram dans l’arrière pays niçois.

Elle a été tuée à l'aide d'un couteau par un homme de 24 ans.

L'auteur de faits, un homme de 24 ans a été appréhendé après avoir lui même téléphoné aux gendarmes.

Le jeune homme a appelé la gendarmerie "de façon très froide et analytique", précise Gaël Marchand, commandant du groupement de gendarmerie. "Je viens de tuer quelqu'un avec un couteau", a-t-il déclaré à l'opérateur, qui l'a gardé le plus longtemps possible en ligne.

Le suspect a été interpellé sur la terrasse de la maison avec un couteau de plongée. Au premier étage de la maison, la jeune fille gisait dans une mare de sang avec

la gorge tranchée. Selon les enquêteurs, sa mort remontait aux alentours de midi.

L'homme a été placé en garde à vue à la compagnie de gendarmerie de Nice.

Le suspect affiche "un calme détaché" et répète "je ne sais pas, je ne sais pas", précise le colonel Gaël Marchand. "J'ai dit tout ce que j'avais à dire à l'opérateur", a-t-il dit aux enquêteurs.

Pour l'heure, il n'explique pas son geste. Originaire de la région, il s'agirait d'un marginal qui avait été recueilli et hébergé par la famille de la victime il y a un an.

Il était en effet un camarade de classe de l'un des six enfants de cette famille.


Le drame s'est déroulé aux alentours de midi hier jeudi.

Sabrina, décrite comme une jeune bachelière sans histoires, s'apprêtait à étudier à la faculté des lettres.

Les premiers éléments de l'enquête laissent penser que ce marginal a "une personnalité un peu troublée". Des tests pour voir s'il était sous l'emprise de l'alcool ou d'autres substances se sont révélés négatifs.

Le suspect toujours en garde à vue

Reportage P. Varnier/JC Routhier/C.Adouard-Espanol

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus