Les Comoriens déposent plainte contre C Guéant

© AFP - BORIS HORVAT
© AFP - BORIS HORVAT

A l'issu de la manifestation contre les propos de C Guéant, l'annonce d'un dépôt de plainte a été confirmé.

Par Xavier COLLOMBIER

Les regrets du Ministre de l'intérieur n'auront rien fait. Le collectif des associations comoriennes de Marseille va déposer une plainte pour  diffamation et injures raciales à l'encontre de Claude Guéant.

“Ces déclarations restent graves, s’indigne Me Saïd Larifou, avocat de plusieurs associations, chargé de préparer cette plainte. M. Guéant n’est pas un agité. Il s’agit d’un homme réfléchi. Pourtant, il cible volontairement une communauté dans une cité très sensible. Cela est très dangereux”.

Les déclarations du MRAP

Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples dépose plainte contre les propos du Ministre de l'intérieur. Voir la vidéo:

Les Comoriens déposent plainte contre C Guéant (1)

Plainte pour injures raciales

Le MRAP, sur son  site web, explique vouloir poursuivre le Ministre pour "ces propos, constitutifs d’un cumul idéal d’infractions, en ce qu’il caractérise l’incitation à la haine, violence, discrimination à caractère raciste et la diffamation à caractère raciste".

Une plainte devrait être déposée pour "diffamation" et "injures raciales".

Aujourd'hui même la Cour d'appel de Paris a décidé d'un non-lieu dans une autre affaire de dérapage verbal d'un Ministre de l'intérieur, en l'occurence Brice Hortefeux qui en 2009 lors de l'Université de l'UMP avait déclaré, à propos des maghrébins:" quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes".

La Cour a considéré que si l’injure raciste était bien caractérisée, elle était cependant non publique et qu’en conséquence, une association ne pouvait pas mettre en mouvement l’action publique. Le MRAP a décidé de se pourvoir en cassation.

                

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus