Les “tatas” exercent leur droit de retrait.

En soutien à des collègues agressées par des parents d'élèves, les "tatas" sont en grève dans deux écoles marseillaises.

Par Robert Papin

video title

"Tata" agressée : élèves sans cantine.

Aprés la violente agression d'une de leur collègue, les "tatas de deux écoles marseillaises se sont mises en grève.

Pas de cantine aujourd'hui pour les élèves des écoles Saccoman dans le 9ème arrondissement et Révolution Jet d'Eau dans le 3ème arrondissement. La concierge de l'école Saccoman a été sauvagement frappée par la mère d'un élève. L'employée est sérieusement blessée aux cervicales.

La mère de l'élève n'a pas supporté que la concierge lui refuse l'entrée de l'école en dehors des horaires autorisés. Aujourd'hui, elle déclare regretter son geste et souhaite s'excuser.

Selon le Syndicat FO, les agressions, en particuliers les insultes, des personnels territoriaux se multiplient depuis quelques semaines y compris en dehors des écoles. Le 27 septembre, ce sont deux agents de la propreté de MPM qui ont essuyé des menaces de la part de riverains. 

Sur le même sujet

Les + Lus