LGV Paca : concertation interrompue dans le Var

Le préfet du Var interrompt la concertation dans son département face aux "troubles et aux remous".

Par Régions

Le préfet du Var, Paul Mourier, a annoncé vendredi matin qu'il interrompait dans son département la concertation sur le projet de ligne à grande vitesse PACA face aux "troubles et aux remous" constatés lors des réunions.

"La concertation ne rime pas avec obstruction, c'est la raison pour laquelle je prends la décision de l'arrêt de la concertation dans le Var", a déclaré à la presse M. Mourier.


"Les conditions ne sont plus réunies pour poursuivre l'exercice de démocratie locale. Il est impossible de poursuivre la concertation dans des conditions acceptables".

L'idée était dans l'air depuis plusieurs jours -  voir notre article-.

2 réunions arrêtées

Au cours des derniers jours, deux réunions ont été interrompues. La première au Luc-en-Provence avec l'intervention d'agriculteurs et viticulteurs, qui ont retenu les représentants de Réseau Ferré de France? la deuxième à Sanary où plus de deux cents personnes ont perturbé les débats.

20 sur 25

M. Mourier a précisé que "sur les 25 réunions prévues, 20 avaient pu être tenues". Il a annoncé que lors de la réunion régionale de conclusion le 22 décembre, il exprimera la synthèse de l'expression du Var face au projet.

Sur le même sujet

Les + Lus