Marseille : Les croisières freinées par le mistral

© France 3 Provence-Alpes
© France 3 Provence-Alpes

Le mistral oblige parfois les navires a rester en rade du port de Marseille. Un manque à gagner de 15 millions d'euros

Par Pierre-Olivier Casabianca

Par temps normal, les bateaux de croisières n'ont pas de problèmes pour accoster au terminal de croisière du port de Marseille. La situation se complique lorsque le mistral se met à souffler.

Certains jours, les bateaux ne peuvent pas jeter l'ancre et doivent passer leur route. D'après Marseille-Provence Cruise Terminal (MPCT)  le manque à gagner est de l'ordre de 15 millions d'euros par an.

Afin de limiter l'effet du vent d'importants travaux doivent être effectués. Il faudrait élargir l'entrée nord et allonger la digue du large. Coût de l'opération : 35 millions d'euros.

Le consortium MPCT en appel au financement public. La municipalité et les collectivités locales ont déjà donné leur accord. Reste à convaincre l'Etat de la nécessité des travaux.

Avec 1 million de croisiéristes accueillis chaque année, le port de Marseille est le premier port de Méditerranée dans ce secteur.

Le reportage en vidéo

Marseille : Les croisières freinées par le mistral

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus