Max Piselli, maire de Draguignan, exclu de l'UMP

Le maire de Draguignan se présente aux législatives face au candidat investi par l'UMP. Il est exclu temporairement.

Par Rédaction France 3 Côte d'Azur

video title

Draguignan: Piselli exclu de l'UMP

Max Piselli, maire de Draguignan, et son suppléant François Cavalier, maire de Callian, exclus temporairement de l'UMP. Ils se présentent aux législatives face au candidat investi officiellement par l'UMP dans la 8e circonscription du Var, Olivier Audibert-Troin, premier adjoint à Draguignan.

Max Piselli, maire de Draguignan, et son suppléant François Cavalier, maire de Callian, sont exclus temporairement de l'UMP.  Ils se présentent aux législatives face au candidat investi officiellement par l'UMP dans la 8e circonscription du Var, Olivier Audibert-Troin (qui est aussi premier adjoint de Max Piselli à Draguignan).

Exclusion prononcée par Jean-François Copé

Les deux élus ont été informés de leur exclusion par une lettre de Jean-François Copé, le secrétaire général de l'UMP, qui leur reproche d'entretenir la confusion chez les électeurs. "Votre comportement porte préjudice à notre famille politique et constitue une faute grave", écrit Jean-François Copé.

Une décision provisoire

Max Piselli n'est pas surpris: "on s'y attendait, c'est une réaction mécanique à la position courageuse que nous avons prise". Mais la sanction laisse la porte ouverte cependant à un "retour à la raison dans les 15 jours". Ce ne serait pas la première fois qu'en Dracénie, il y aurait un retournement de situation au dernier moment.

Vidéo: Max Piselli exclu de l'UMP

 

Max Piselli, maire de Draguignan, exclu de l'UMP

 

Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus