Michel Campanella remis en liberté

La figure du grand banditisme marseillais a été remis en liberté contre une caution de 50.000 euros.

Par Régions

La chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence a ordonné mercredi la remise en liberté de Michel Campanella, en détention provisoire depuis juin 2010 dans une affaire de machines à sous.

Jeux de hasard, extorsion de fonds et blanchiment

En juin 2010, le vice-président en charge de l'instruction Philippe Dorcet, de la JIRS de Marseille, avait coordonné un vaste coup de filet contre le milieu du grand banditisme, qui avait entraîné l'arrestation d'une vingtaine de personnes dans le sud-est.Parmi les personnes arrêtées, figuraient Michel Campanella et son frère Gérald, et une autre figure du milieu marseillais, Bernard Barresi. Tous trois ont été mis en examen pour exploitation de jeux de hasard, association de malfaiteurs, extorsion de fonds et blanchiment en bande organisée.

 

Barresi, après 20 ans de cavale, doit être rejugé en décembre par la cour d'assises du Haut-Rhin pour l'attaque d'un fourgon blindé près de Mulhouse en 1990.


Gérald Campanella et Bernard Barresi

La chambre de l'instruction d'Aix-en-Provence a récemment ordonné la remise en liberté de Gérald Campanella et Barresi. Mais, détenus dans le cadre d'autres affaires, ils sont toujours en prison. Ainsi, Gérald Campanella reste en détention car il purge une peine de prison pour laquelle un mandat d'arrêt avait été émis avant son interpellation en juin 2010.

Sur le même sujet

Les + Lus