• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Moustique-tigre : Mieux vaut prévenir que guérir

Surveillance du moustique tigre renforcée dans les Alpes-Maritimes, comme chaque année à l'approche des beaux jours.

Par Rédaction France 3 Côte d'Azur

Avec les beaux jours, le moustique-tigre a fait sa réapparition. La désormais traditionnelle campagne de prévention vient d'être lancée. Le moustique tigre a envahi la Côte d'Azur depuis 2004. Il peut être porteur de maladies. Les Azuréens sont donc invités à respecter certaines règles simples pour éviter sa prolifération.

Reconnaître le moustique tigre

Provenant d’Asie , le moustique aedes albopictus, est apparu dans les Alpes-Maritimes en 2004 en passant par l'Italie. Actuellement, il est installé sur la zone littorale et dans quelques communes du moyen pays.

Le moustique-tigre se caractérise par la présence d'une ligne longitudinale blanche en position centrale sur son thorax noir, visible à l'œil nu. Il doit son nom à ses rayures qu’il porte sur ses pattes et qu'il partage avec les espèces du même sous genre.

Une brigade spécialisée dans la lutte

Depuis 2004 ans, le Conseil Général 06 organise la lutte contre sa prolifération. 600.000 euros sont consacrés cette année aux actions. Sur simple appel téléphonique l'Entente Interdépartementale de Démoustication, mandatée par le conseil général, intervient et traite de mai à fin novembre, sur rendez-vous, à l'aide d'une bactérie naturelle, les zones infestées dans les habitations.

Risque de dengue et de chikingunya

C'est une précaution sanitaire. Le moustique tigre est vecteur de maladies comme le chikungunya ou la dengue. En 2011, 8 cas suspects importés de voyages avaient été signalés dans les Alpes-Maritimes.

Un numéro vert : 0 800 740 606

Il y a deux ans, deux habitants de l'avenue Rosa Bonheur à Nice avait été touchés par la dengue, transmise par un moustique-tigre, et aujourd'hui personne ne l'a oublié. Depuis, les riverains redoublent de précautions.

Chaque jour, il convient de vider méticuleusement les récipients du jardin, afin d'éviter les eaux stagnantes, particulièrement prisées par les moustiques.

La surveillance est renforcée dans le département, comme chaque année à l'approche des beaux jours.

Un centre d'appel est dédiée à la lutte contre la prolifération des moustiques, avec la mise en place d'un numéro vert : 0 800 740 606

Sur demande des riverains ou après la révélation d'un cas suspect de dengue ou de chikungunya, une démoustication a lieu. Mais pour ne pas en arriver là, le plus important c'est évidemment la prévention, à savoir se débarrasser des eaux stagnantes.

En savoir plus sur le moustique-tigre

Voir le site WikipédiaMoustique-tigre ou Aedes albopictus

Comment se protéger du moustique-tigre?

Reportage : V.Lupo et P.O Casabianca

 

Moustique-tigre : Mieux vaut prévenir que guérir (3)

 

Vidéo: prévention avec l'EID à Biot

 

Moustique-tigre : Mieux vaut prévenir que guérir (4)

 

Sur le même sujet

Nice: temps forts de l'Half Iron Man

Les + Lus