Prothèses mammaires PIP : suivi

Huit cas de cancers ont été signalés chez des patientes ayant eu des prothèses PIP. Un comité de suivi est en place

Par Valérie CHENINE

Un comité de suivi regroupant les parties concernées par le scandale des prothèses défectueuses PIP s'est réuni hier à Paris pour la première fois.

L'afssaps, l'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, a signalé huit cas de cancers du sein sans que le lien entre ces cancers et le port de prothèses mammaires PIP frelatées n'ait été établi.

Les associations PPP et MDFPIP (mouvement de défense des femmes porteuses d'implants et de prothèses ) étaient présentes à cette réunion.

L'institut national du cancer (l'inca) émettra d'ici huit jours une série de recommandations aux professionnels de santé sur la conduite à tenir.

Un numéro vert est en place pour les femmes concernées: 0 800 636 636 . Il a déjà reçu cinq mille appels en quinze jours.

Vu du Web

Sur le même sujet

Les + Lus