• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Succession de CharlesTrenet : deux mandats d'arrêt

La justice française lance deux mandats d'arrêts internationaux contre des gestionnaires de la fortune du "fou chantant"

Par Karine Jerama

Onze ans après sa mort, la succession de Charles Trenet n'est pas encore bouclée.  

La justice française vient d'émettre des mandats d'arrêt internationaux contre deux responsables d'une société danoise.

Georges El Assidi, l'ancien secrétaire particulier et héritier désigné, les accuse de l'avoir escroqué quand il a voulu leur confier la gestion de son patrimoine en 2006.

Il leur aurait alors confié les maisons de Trenet à Antibes (Alpes-Maritimes) et à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhônes) et la gestion de ses droits d'auteur, en plus de quelques meubles et oeuvres d'art, pour environ 4,5 millions d'euros, une somme dont il affirme n'avoir rien touché.

Georges El Assidi, 52 ans, affirme vivre aujourd'hui du RSA dans le Val-de-Marne.

En septembre 2011, le tribunal de grande instance de Créteil a débouté Wulfran et Lucienne Trenet, neveu et demi-soeur du chanteur, qui soutenaient que le testament ayant fait de l'ex-secrétaire personnel du "Fou chantant" son seul héritier était entaché de fraudes.

Sur le même sujet

Roland Bruno, maire de Ramatuelle (83)

Les + Lus