Thibault mobilise contre la rigueur à Marseille

Le secrétaire général de la CGT veut faire, une fois de plus, de Marseille un exemple de lutte.

Par Xavier COLLOMBIER

Le déplacement à Marseille du Secrétaire général de la CGT à la veille d'un conflit social national: un grand classique. L'image fait partie de la mythologie du syndicat le plus puissant de France. Fralib, LyondellBasell, la traditionnelle grève d'automne des contrôleurs SNCF de PACA autour du

cadancement, Bernard Thibault a du grains à moudre.

Ce mardi, cinq syndicats, CGT CFDT FSU USNA et SUD, veulent se mobiliser contre le plan d'austérité budgétaire du gouvernement Fillon, jugé "injuste et inéquitable".

Le Secrétaire général de la CGT était l'invité du 19/20 de France 3 Provence-Alpes:

Thibault mobilise contre la rigueur à Marseille (1)

Toujours la lutte:

"Tout se focalise sur la politique en ce moment au détriment des mouvements sociaux.Nous ne connaissons pas actuellement de grande mobilisation comme par le passé, nous assistons à une multiplication de grèves très dures, à l'image des luttes qui se déroulent chez vous".

"pourquoi manifester à Marseille? parce qu'il y a des gros enjeux significatifs: Fralib les raffineries".

Non à l'austérité Fillon-Sarkozy:

"Non à l'austérité! On est sur un moins-disant social en Europe".

"Il faut réfléchir à la création d'un pôle financier public pour lutter contre la crise en Europe. Par ailleurs, pour trouver des ressources et soutenir le pouvoir d'achat, plutôt que de toujours taxer les plus bas revenus, on ferait mieux de taxer les transactions financières et de mener véritablement la guerre aux paradis fiscaux".

                     

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus