• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Thierry Mariani et J.C Gaudin prennent position

Pour Thierry Mariani, mieux vaut prendre 1ou 2 ans de retard; pour J.C Gaudin, c'est trop cher et trop compliqué

Par Yves LEBARATOUX (avec France Bleu Azur et AFP)

video title

06 : LGV : Opposition à Jean-Claude Gaudin

Le TGV Paris-Nice, trop cher et trop compliqué. Le maire de Marseille a mis le feu aux poudres en condamnant le projet. Depuis, Jean-Claude Gaudin est revenu sur ses propos, mais il aura réussi à faire l'unanimité contre lui dans les Alpes-Maritimes, de l'UMP jusqu'aux Verts

"Il faut prendre son tempspour réfléchir au bon tracé de la ligne à grande vitesse (LGV) Provence Alpes-Côte d'Azur, au risque de perdre "un ou deux ans", a déclaré le ministre des Transports Thierry Mariani, interrogé par France Bleu Azur. Pour Jean-Claude Gaudin, le TGV Paris-Nice, c'est trop cher et trop compliqué.

"Quand un projet n'est pas satisfaisant, il faut savoir remettre les compteurs à zéro et prendre son temps", a estimé Thierry Mariani, qui a demandé la semaine dernière à Réseau Ferré de France (RFF) "de se remettre à l'ouvrage" sur des hypothèses de tracé.

"Il vaut mieux prendre un ou deux ans de retard, faire un projet qui respecte une région. Il y a une région à préserver, une économie à préserver, des paysages à préserver. Prenons le temps de faire quelque chose d'intelligent", a souligné le ministre.

"C'est un dossier difficile", a-t-il admis, en se disant "persuadé qu'on doit mettre toutes les hypothèses sur la table".
"Un projet de LGV c'est au minimum 8-9 ans. Le projet Rhin-Rhône a pris 8 ans dans des zones moins sensibles", a-t-il également noté.
Le débat public très mouvementé à propos du projet de la LGV Paca a été interrompu dans les Bouches-du-Rhône et le Var, mais se poursuit dans les Alpes-Maritimes.

La LGV, qui a pour objectif majeur de "constituer l'arc méditerranéen Barcelone-Marseille-Gênes" et parer à la saturation prévisible du réseau (40 millions de passagers annuels aujourd'hui, 80 millions en 2020, 110 millions en 2040), mettra Paris à 4 heures de Nice, contre près de 5h40 actuellement.
 

Pour Jean-Claude Gaudin, le TGV Paris-Nice, trop cher et trop compliqué. Le maire de Marseille a mis le feu aux poudres en condamnant le projet. Depuis, Jean-Claude Gaudin  est revenu sur ses propos, mais il aura réussi à faire l'unanimité contre lui dans les Alpes-Maritimes, de l'UMP jusqu'aux Verts.

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus