Tournoi des enfants : l'épopée des frères Franquin

Tournoi des enfants : l'épopée des frères Franquin, de grands-petits joueurs venus de Franche-Comté.

Par Johanna Cas (avec Christophe Monteil)

Après deux jours de compétition, dans le tournoi des jeunes, le trophée écureuil, sur 150, elles ne sont plus que quatre triplettes à pouvoir remporter le titre. Dubois, Molinas, Masson et Baptiste sont en demi finale.

Petit instantané sur deux équipes pas comme les autres

Tout commence par des 8èmes de finale ce matin, les «minos de la pétanque» se mesurent dans les allés de la roseraie du parc Borely. A ce stade de la compétition, le jeu est soigné et parmi ces équipes encore en course, l’une d’elle survole sa partie. Une équipe spéciale, c’est la seule qui ne soit pas méridionale. Ils viennent de loin, de Franche Comté, Besançon pour être précis.

Alban, Marin et Sauveur, 14, 13 et 10 ans, trois frères qui vivent et respirent pétanque. Des «clients» qui ont battu les champions de France minimes 2012 au tour précédent. Arrivés avec Alain, leur papa-coach, ils forment une équipe redoutable. Adhérents du club la Pétanque Francontoise de Besançon, ils sont arrivés en quart de final l’an dernier. Et dans la famille Franquin, si vous voulez la mère, retrouvez la sur les terrains, elle s’est qualifiée ce matin pour les 8ème du tournoi féminin. La matinée se termine bien. Ils se qualifient très facilement pour les quart de final. 13-1, une affaire rondement menée.

Un peu plus loin sur le terrain 367, deux triplettes de champions s’affrontent pour une place en quart de finale. D’un côté l’équipe de Jacques Dubois, champion de France chez les cadets, et deux fois vainqueur du trophée écureuil. Jacques ou plutôt «micky» pour ses amis, a de qui tenir, son père n’est autre que Joseph Dubois.

Aux cotés de «Micky» on retrouve Kenzo Faralli et Antoine Santiago, qui affichent déjà un palmarès national. Précis et techniques leurs déplacements et leurs mimiques rappellent  ceux des grands joueurs.

En face, l’équipe de Rémy Pigeon, deux fois champion des Bouches du Rhône. Epaulé d’Enzo Paolucci, qui a participé aux championnats de France, et le plus jeune de la troupe, Teddy Lhermitte, surnommé «la crevette». La crevette pour qui le tournoi se joue avec un bras dans le plâtre, qui n’a pas l’air d’être un handicape. Seulement juniors, ils connaissent pourtant les ficèles du jeu comme des professionnels. Sur le terrain ça parle technique de tir et ça discute les points. Avec 4 années de compétitions à leur actif, les ados, tous de la région, sont habitués à ce genre de manifestation. Pour cette partie, il fallait bien un perdant, aujourd’hui c’est l’equipe de Remy, Kenzo et Teddy, qui repartent déçus.

En fin de journée, la triplette de Dubois junior, Molinas, Masson et ... sont demi finalistes. Moins de chance pour la famille Franquin, qui perd 7 à 13 face à une équipe tout aussi redoutable. La consolation pour les frères, c’est leur maman, Nathalie, qualifiée pour les demi finales qui se jouent demain.

Pour suivre l'évènement

Le Mondial à pétanque en direct avec France 3 Provence-Alpes : http://provence-alpes.france3.fr/mondial-a-petanque
Le Blog :  http://blog.france3.fr/mondial-a-petanque/

Le tournoi masculin
Foyot passe en 8ème
Retour sur l'hécatombe des favoris
Dur pour les étrangers
Fazzino, Quintais et Bascunana
Les champions passent facilement
Les champions passent tous un dimanche tranquille

Et plus
Mondial 2012: toutes les infos

Sur le même sujet

Les + Lus