• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Un oui qui rapporte 29 millions d'euros

Les retombées économiques directes et indirectes du mariage princier de Monaco ont été estimées à 29 millions d'euros

Par Anne Le Hars (avec AFP)

Le chiffre calculé par l'Institut des statistiques monégasque (Imsee), a été annoncé ce mardi le ministre d'Etat Michel Roger.

Selon l'institut, les retombées économiques directes des noces princières ont été chiffrées à 14,9 millions d'euros, les retombées indirectes immédiates à 4,6 millions.


Les retombées indirectes sur le long terme ont été, elles, estimées à quelque 9 millions.

Les retombées directes sont les dépenses liées à l'organisation qui ont été effectuées en Principauté. Les retombées indirectes ont été générées par les visiteurs et participants aux différents événements organisés à l'occasion des noces.

Selon le ministre d'Etat, Michel Roger concernant les retombées directes, "76% des dépenses liées à l'organisation ont bénéficié à des entités économiques locales", principalement dans l'hôtellerie, la restauration, les prestataires de services et la fourniture d'équipements.


Sur les 4,6 millions d'euros de retombées indirectes, 2,5 millions sont allés à la restauration, 1,5 à l'hôtellerie, 0,6 million aux produits dérivés (objets, timbres, etc.).

Le mariage du prince Albert II et de Charlene Wittstock les 1er et 2 juillet a coûté 19,578 millions d'euros, à charge de 9,178 millions pour l'Etat monégasqueet 10,4 millions pour le Palais, a précisé M. Roger. Les célébrations, placées sous haute surveillance, se sont étalées sur trois journées ponctuées de concerts, feu d'artifice et réceptions diverses.

Quelque 800 personnalités internationales ont été invitées au mariage religieux le 1er juillet et 500 d'entre elles conviées à un dîner gastronomique signé Alain Ducasse, servi sur une immense terrasse construite tout spécialement pour l'occasion. Le Palais princier n'a jamais voulu donner de détails sur les modalités de partenariats avec des marques de luxe.

Pour revoir les meilleurs moments de ces jours de fête,
retrouvez notre site dédié au mariage princier.

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus