Un pompier condamné à de la prison ferme

Un pompier volontaire a été condamné à 3 ans et demi de prison ferme pour avoir provoqué des mises à feu dans le Var

Par Anne Le Hars (avec AFP)

Un pompier volontaire de 35 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Draguignan à trois ans et demi de prison ferme pour avoir provoqué 31 mises à feu dans le Var.

En détention provisoire depuis huit mois, ce père de famille, qui était jugé jeudi, devra également au terme de cette peine subir pendant cinq ans un suivi socio-judiciaire avec soins psychologiques obligatoires.

L'affaire avait été révélée début 2011 lorsque le pompier, basé à Vidauban, avait été surpris par un collègue, mettant le feu à un container à poubelles de la commune. Les gendarmes avaient ensuite enquêté, en particulier sur les dizaines de départs de feu enregistrés l'été précédent dans la région.


Jeudi le parquet a requis cinq ans de prison ferme contre lui.
Au cours du procès, le prévenu, ancien militaire en ex-Yougoslavie, aujourd'hui salarié de l'entreprise familiale de matériel médical, a eu beaucoup de mal à s'exprimer sur les faits et sa motivation.

"Il est très introverti, et a beaucoup de peine à s'exprimer sur ces gestes fous", a dit à l'AFP son avocat Gilbert Bouzereau, pour qui ce cas révèle "un état pathologique évident".

Pour la défense, il y a une "légèreté des rapports d'expertise psychologique" remis à l'occasion de l'enquête: "ils auraient pu nous en dire plus sur la personnalité et qualifier la pathologie". L'avocat a dit qu'il allait réfléchir avant de décider d'un éventuel appel.

Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus