Une loi “pour se protéger” selon les arméniens

Pour la communauté arménienne de Marseille la loi est fondamentale.

Par Régions

Ce matin, dans le 8 ème arrondissement de Marseille, une vingtaine de marseillais d'origine arménienne étaient réunis au siège d'une association pour suivre les débats sur la proposition de pénalisation de la contestation de tout génocide, dont celui perpétré contre les Arméniens en 1915, devant l'Assemblée nationale. 

Julien Harounyan,  Conseil de Coordination des Associations Arméniennes de France Marseille-Provence :

"Nous demandons cette loi en tant que citoyen français. Nous demandons une protection pour pénaliser les négationistes. Le négationiste du génocide arménien est un négationiste d'Etat et dans ce cas il n'y a que la loi pour protéger les peronnes."

A Marseille les arméniens suivent les débats 

Discours de Valérie BOYER

Rapporteur de la Proposition de loi visant à réprimer la contestation des génocides reconnu par la loi prononcé ce matin.

Sur le même sujet

Les + Lus