• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Var : 4 sociétés poursuivies pour pollution

Spécialisées dans le tratement des ordures ménagères, elles sont soupçonnées de délits et d'infractions

Par Yves LEBARATOUX (avec AFP)

Quatre sociétés spécialisées dans le traitement des ordures ménagères et les déchets, ainsi que cinq de leurs dirigeants et collaborateurs, soupçonnés d'une série de délits et d'infractions dans le Var entre 2004 et 2007 sont convoqués le 6 octobre devant le tribunal correctionnel de Draguignan.

Une première audience a eu lieu le 16 juin dernier mais les parties ont convenu du renvoi du dossier.
C'est une enquête préliminaire du parquet de Draguignan qui a mis au jour les faits incriminés, qui concernent le dépôt dans la décharge de Bagnols-en-Forêt (Var) de mâchefer en provenance de l'incinérateur d'ordures ménagères d'Antibes (Alpes-Maritimes).
Les sociétés citées sont le Groupe Pizzorno Environnement, la Société Moderne d'Assainissement et de Nettoyage, la Société Varoise de Traitement des Déchets, la société Valomed.
Selon les enquêteurs, plus de 90.000 tonnes auraient ainsi été transportées et déposées dans le Var au milieu des ordures ménagères.
"Il s'agit d'une série d'infractions liées à la gestion irrégulière d'une décharge génératrice de pollution, organisée avec des partenaires qui ne respectent pas la législation", a déclaré une source judiciaire.
Les substituts du procureur de la République de Draguignan en charge des questions d'environnement ont ainsi, au cours de leurs longues investigations, relevé pas moins de huit infractions.
Celles-ci concernent "l'exploitation d'installation de stockage de déchets inertes sans autorisation, l'élimination irrégulière de déchets, le déversement de substance nuisible dans les eaux souterraines superficielles de la mer, la production, l'importation ou la distribution de déchets sans contribuer à leur élimination, l'exploitation non conforme d'une installation classée autorisée, des faux et usage par des altérations frauduleuses de la vérité dans un écrit".
Parmi les prévenus figure le PDG de trois sociétés poursuivies, Francis Pizzorno, 74 ans, un ancien transporteur de farine reconverti depuis 1975 dans la collecte des déchets et la propreté.
Ses sociétés interviennent dans le Var, les Alpes-Maritimes, la Normandie, en Rhône Alpes, à Paris, notamment sur les Champs Elysées, mais aussi au Maroc ou encore en Mauritanie.
Un des administrateurs du Groupe Pizzorno Environnement est l'ancien député-maire de Fréjus (Var) et ministre de la Défense François Léotard, dont le mandat court jusqu'en décembre 2013.
 

Sur le même sujet

Karine Jouglas (06)

Les + Lus