Vence : Le pourvoi en cassation a été rejeté

Son avocat indique qu'il dépose une requête en révision devant la Commission de révision des condamnations pénales

Par Yves LEBARATOUX (avec AFP)

video title

video title

Interview de Christian Iacono

Le pourvoi en cassation déposé par Christian Iacono, condamné pour le viol de son petit-fils qui a depuis retiré ses accusations, a été rejeté. Réaction et ITW à son retour de Paris, à l'aéroport de Nice

Le pourvoi en cassation déposé par Christian Iacono, condamné pour le viol de son petit-fils qui a depuis retiré ses accusations, a été rejeté. Me Gérard Baudoux a indiqué qu'il allait dès ce matin déposer une requête en révision devant la Commission de révision des condamnations pénales.

"Désormais, on peut estimer que l'on se trouve en situation d'erreur judiciaire, puisque toutes les voies de recours ordinaires ont été épuisées alors qu'un homme a été accusé manifestement injustement, (...) et pourtant cette condamnation (...) devient définitive sous réserve du résultat du recours", a précisé l'avocat à un correspondant de l'AFP.
La remise en liberté en juin de Christian Iacono avait sonné comme un signe d'espoir pour l'ancien maire de Vence. "Je crois qu'on est sur la voie de la vérité, pas encore tout à fait mais presque", disait-il alors à sa sortie de la maison d'arrêt de Grasse.

Agé de 76 ans, il avait été condamné en avril 2009, puis en appel le 23 février, à neuf ans de prison pour le viol de son petit-fils Gabriel.
L'affaire avait connu un saisissant rebondissement en mai lorsque Gabriel, aujourd'hui âgé de 20 ans, était subitement revenu sur ses accusations de viol alors qu'il les avait réitérées pendant onze ans.
Devant la chambre de l'instruction, le jeune homme avait expliqué ses mensonges par une volonté de "rapprocher (ses) parents après leur divorce et d'être au niveau des attentions de tout le monde".
 

Voir également l'aricle : "Vence : C.Iacono devant la Cour de cassation".

Sur le même sujet

Les + Lus