Vichy : Bébé congelé : Mère en examen et écrouée

La femme a été interpellée dans le 06 après la découverte du corps d'un petit garçon dans son congélateur

Par Yves LEBARATOUX (avec AFP)

video title

Vichy : Bébé congelé : Mère en examen et écrouée

La femme interpellée dans les Alpes-Maritimes après la découverte du corps d'un bébé dans son congélateur à Vichy (Allier), a été mise en examen pour "homicide volontaire" et a reconnu avoir accouché de ce petit garçon en 2008, a annoncé le parquet

La femme interpellée dans les Alpes-Maritimes après la découverte du corps d'un bébé dans son congélateur à Vichy (Allier), a été mise en examen pour "homicide volontaire" et a reconnu avoir accouché de ce petit garçon en 2008, a annoncé le parquet .

Cette femme de 34 ans (bien 34 ans), déjà mère de trois enfants, a été écrouée à la maison d'arrêt de Riom, après sa mise en examen pour "homicide volontaire sur mineur de quinze ans", , a annoncé le procureur de la République à Cusset, Dominique de Bouclans, lors d'un point-presse.

RAPPEL DES FAITS :
Une femme a été interpellée à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), après la découverte du corps d'un bébé, retrouvé dans le congélateur de son domicile à Vichy (Allier).
"L'interpellation a eu lieu dimanche, le SRPJ de Clermont était là lundi pour la récupérer", selon la PJ, qui a exécuté le mandat de recherche lancé par un juge d'instruction de Clermont-Ferrand, confirmant une information révélée par les quotidiens Le Parisien et La Montagne.
La mère de famille était recherchée pour "recel de cadavre" et "homicide sur mineur de 15 ans", toujours selon cette source.

La femme, âgée de 35 ans, aurait accouché dans sa baignoire, assurant aux enquêteurs qu'elle ne savait pas qu'elle était enceinte et avoir été surprise par les contractions.
Mais le bébé retrouvé congelé mesurait au moins 62 cm, laissant à penser qu'il était âgé de 2 à 3 mois quand il est décédé. Les circonstances de ce décès restent encore à élucider. Une autopsie doit être pratiquée sur le cadavre, dont les résultats sont "attendus d'ici à la fin de la semaine", a-t-on appris de source judiciaire.
C'est la fille adolescente de la femme interpellée qui a fait la macabre découverte à leur ancien domicile de Vichy, dans une impasse proche de la gare, et qui a prévenu samedi le commissariat de police de la ville.

La mère avait quitté l'Allier cet été, souhaitant refaire sa vie à Saint-Laurent-du Var avec son nouveau compagnon, tout en gardant son ancien domicile à Vichy pour pouvoir s'y réfugier quand cet homme devenait trop violent avec elle, précise Le Parisien.
D'après une voisine interrogée par l'AFP, cette femme, au mode de vie précaire, "était partie dans le Midi en laissant sa gamine, qui faisait pas mal de boucan".

Selon La Montagne, cette mère de famille de condition modeste est décrite comme étant "psychologiquement fragile".
 

Sur le même sujet

Les + Lus