CARTE. Quelles sont les 18 communes des Alpes-Maritimes concernées par l'arrêté sècheresse ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maxime Meuneveaux
L'alerte vise à réduire l'usage de l'eau face à la situation de sécheresse actuelle
L'alerte vise à réduire l'usage de l'eau face à la situation de sécheresse actuelle © Clémentz Michel/MAXPPP

La préfecture des Alpes-Maritimes a déclenché ce mardi 18 août une alerte face à la situation de sécheresse qui touche le département. Des restrictions importantes de l'usage de l'eau s'appliquent désormais dans 18 communes situées sur les bassins versants du Loup et de la Cagne.

C'est une nouvelle étape dans la lutte contre les effets de la chaleur et du manque de précipitations. 

Après l'alerte canicule, déclenchée il y a quelques jours, c'est désormais une alerte "situation de sécheresse" qui est déclenchée par la préfecture des Alpes-Maritimes.

18 communes concernées 

En tout, 18 communes sont concernées, toutes situées sur les bassins versants du Loup et de la Cagne, à l'ouest du département. 

En détail, il s'agit des communes suivantes : Le Bar-sur-Loup, Cagnes-sur-Mer, Caussols, Châteauneuf-de-Grasse, Cipières, La Colle-sur-Loup, Courmes, Gourdon, Gréolières, Opio, Roquefort-les-Pins, Le Rouret,  Saint-Jeannet, Saint-Paul-de-Vence, Tourrettes-sur-Loup, Valbonne, Vence et Villeneuve-Loubet. 

Vous pouvez les retrouver sur la carte ci-dessous :

Dans toutes ces communes, les usages de "confort" sont désormais très encadrées et des restrictions s'appliquent.

Restrictions d'eau

Il est désormais interdit d'arroser jardins, pelouses, espaces verts, stades de sport et golfs de 9h à 19h. 

Le lavage des véhicules automobiles et nautiques (bateaux, jets-skis...) est également interdit (à l'exception des stations professionnelles économes en eau et des véhicules ayant une obligation régèlementaire ou technique). 

Enfin, le remplissage des piscines et spas privés est lui aussi interdit. Celui des piscines  publiques est soumis à l'autorisation du maire. 

Les fontaines, quant à elles, devront être fermées sauf,si elles fonctionnent en circuit fermé ou en alimentation gravitaire depuis une source sans préjudice pour les milieux aquatiques. 

Les usages agricoles et industriels sont eux aussi réduits avec des restrictions spécifiques.

Durée et sanctions 

Ces mesures exceptionnelles prises par la préfecture des Alpes-Maritimes visent évidemment à préserver les ressources en eau des milieux naturels et des nappes phréatiques. Elles s'appliquent dès aujourd'hui et resteront en vigueur jusqu'au 31 août 2021.

En cas de non-respect de l'arrêté, particuliers et professionnels encourent une contravention de 5ème casse.

Des poursuites administratives pourront aussi être engagées par les services de l'Etat. 

Le Var lui aussi touché 

Dans la région Provence-Alpes Côte d'Azur, le Var est lui aussi très touché par cette sécheresse.

Ainsi, le 4 août dernier, l'alerte sécheresse a été déclenchée sur les bassins versants des fleuves côtiers et sur la partie varoise de l’Arc, tandis que le bassin versant de l’Argens et de l’Agay ont basculé en situation de crise.

Dans le cas du Var, l'arrêté est valable jusu'au 15 octobre 2021.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.