La Chambre de commerce et d'industrie d'Aix-Marseille Provence passée au crible

Publié le
Écrit par Mélanie Philips avec Jean-François Giorgetti

Dans son rapport d'observation définitive, la Chambre régionale des comptes Paca a passé au crible la gestion de la Chambre de commerce et d'industrie d'Aix-Marseille Provence pour la période 2017 à 2021. Elle pointe la mise a disposition de deux employés à des associations. Un prêt qui n'a pas été totalement remboursé.

Les magistrats de la CRC ont pointé les situations particulières de deux personnes, employées par la CCI.

Stéphane Magana, d'abord, mis à disposition entre 2017 et 2020 pour l'association Team Henri-Fabre, chargée de promouvoir l'innovation industrielle. L'opération a coûté plus de 800.000 euros, voiture de fonction comprise. 

L'autre personne est Denis Bergé, mis partiellement à disposition de l'association Africalink, pour un coût de 64.000 euros. Cette somme n'a jamais été remboursée à la CCI. 

Le président de la CCI Aix-Marseille Provence, Jean-Luc Chauvin, se dit satisfait des conclusions du rapport de la Chambre régionale des comptes. Il explique que ces détachements entrent dans le cadre des missions de l'institution. Ils ont permis de soutenir des projets du futur, pour le tissu industriel métropolitain.

Privilégier les investissements pour le territoire

"C'est un investissement qui est fait pour le développement de l'économie du territoire, en l'occurrence là il s'agit de deux filières très précises, explique Jean-Luc Chauvin. La mécanique autour d'Airbus pour faire monter en compétences, avec les nouvelles technologies, les sous-traitants et les équipes d'Airbus pour garder une filière sur le territoire, qui est une filière qui crée beaucoup d'emplois et beaucoup de richesses. "

Dans ses conclusions, la Chambre régionale des comptes invite la CCI à privilégier les investissements au service des entreprises du territoire. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité