Ligue des champions : l'AS Monaco une nouvelle fois défait à domicile face au Besiktas

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.L AVEC L'AFP

La qualification en 8è de finale semble compliquée, après une nouvelle défaite contre les Turcs du Besiktas Istanbul 1 à 2.

Monaco est en train de dire adieu à la Ligue des champions où il avait brillé l'an dernier, battu une deuxième fois à domicile ce mardi au stade Louis II, par Besiktas (2-1), victime de son apathie générale.





Trois défaites en quatre matches en comptant la Ligue 1, un point en trois rencontres de C1, dernier de sa poule : l'ASM est bien loin de l'équipe flamboyante qui avait atteint les demi-finales de la compétition reine l'an dernier. Avec 9 points sur 9, le champion de Turquie s'approche lui des 8e de finale.





Une défaite à domicile qui fait mal





Monaco a encore connu de terribles trous d'air en défense, comme lors du 3-0 infligé par le FC Porto à Louis II trois semaines plus tôt, et seul l'instinct de buteur de Radamel Falcao (30) lui a permis d'y croire.







Quatre minutes, le temps pour Cenk Tosun de poser la première pierre de son doublé (34, 54) dans le jardin de Jardim.

Tenu en échec par Montpellier (1-1), battu à Lyon (3-2), le champion de France est en chute libre depuis trois semaines, après un début de saison pourtant canon. Le collectif est délité et les cadres ont failli mardi soir, Falcao et Jemerson exceptés.



 

LA REACTION DE RAMADEL FALCAO, attaquant de Monaco
Trois minutes après notre but on a pris un but, en seconde période Besiktas a marqué, quand ils ont pris l'avantage ils ont géré avec l'expérience. La qualification sera difficile mais il reste trois matches tout est possible, il faudra gagner à Besiktas. Il faut garder l'espoir. Le plus important maintenant c'est le match de Caen ce week-end, on a l'opportunité de relever la tête et de marquer trois points. Dans une saison on peut traverser ce type de période, le plus important c'est ce week-end, on peut changer les choses.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité