Selon Mennucci, Vincent Peillon peut remporter la primaire

Vincent Peillon pourrait annoncer sa candidature à la primaire de la gauche ce vendredi; / © NICOLAS TUCAT / AFP
Vincent Peillon pourrait annoncer sa candidature à la primaire de la gauche ce vendredi; / © NICOLAS TUCAT / AFP

Patrick Mennucci estime que Vincent Peillon peut remporter la primaire de la gauche. Selon le député PS des Bouches-du-Rhône, l'ancien ministre de l'Education représente un "point d'équilibre de la gauche". Vincent Peillon devrait annoncer sa candidature demain. 

Par KB avec AFP

Patrick Mennucci, député socialiste et proche de Vincent Peillon, a défendu jeudi l'idée d'une candidature de l'ancien ministre de l'Éducation, "point d'équilibre de la gauche", à la primaire organisée par le PS.

Dans une primaire de cette nature où rien n'est figé, où il n'y a pas de possibilité de sondages, chacun le sait, il peut surgir. Vincent Peillon (...) est à un point d'équilibre de la gauche, un point de synthèse. Il peut remporter la primaire"



a estimé l'élu de Marseille à l'antenne de RFI.

Une annonce de candidature vendredi


"Vincent Peillon est encore dans la réflexion", a-t-il assuré à propos de la candidature attendue de M. Peillon, affirmant que l'ancien ministre devrait "prendre sa décision dans la journée". "Sans doute l'annoncera-t-il" vendredi, a-t-il dit. Plaidant pour la primaire, "le meilleur moyen de limiter la dispersion aux élections présidentielles", M. Mennucci a estimé que M. Peillon allait représenter une position nouvelle dans le scrutin. "Vincent Peillon était prêt à soutenir François Hollande malgré des désaccords sur la loi travail, sur la déchéance de nationalité", a-t-il expliqué. "La décision du Président de la République lui a ouvert les yeux sur a nécessité d'occuper un espace politique qui est celui de la sociale-démocratie, qui aujourd'hui n'est pas occupé dans cette primaire, ni par les frondeurs ni par Manuel Valls", a-t-il poursuivi.

"La droite ligne de Lionel Jospin"


L'élu marseillais, qui place Vincent Peillon "dans la droite ligne de Lionel Jospin", a précisé que son positionnement prônait "une large liberté" sur les questions de société, en gardant "en tête les classes sociales les plus défavorisées" sur les questions économiques. "Sur une échelle de 1 à 10, Vincent Peillon est beaucoup mieux placé que Manuel
Valls pour rassembler la gauche
", a-t-il conclu.

Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus