Nice-Naples : "Super Mario" et Sneijder pour une remontada ?

Publié le Mis à jour le

Ils tombent à pic: "Super Mario" Balotelli et Wesley Sneijder, absents de la première manche, vont tenter de qualifier Nice pour la Ligue des
champions, ce soir à l'Allianz Riviera  face à Naples, vainqueur du barrage aller (2-0).

Ce soir, c'est match pour les supporters de l'OGC Nice. A 20h45, les Aiglons reçoivent à domicile Naples en barrage retour de la ligue des Champions. En match aller, les Napolitains avaient très largement dominé le match 2-0. Les Aiglons vont devoir tout donner dans un stade chaud comme de la braise.





Si les Aiglons réussissent leur remontada, ils rejoindront l'AS Monaco et le Paris SG en poules de Ligue des champions, avec un prestigieux tirage au sort prévu ce jeudi en Principauté.
Il reste une chance, car l'OGCN n'a pas totalement sombré corps et bien, comme il était promis au San Paolo à l'aller. Et cette fois, Dante et ses partenaires pourront compter sur leurs deux superstars, "Super Mario" Balotelli, des fourmis dans les jambes à l'idée d'affronter des compatriotes, et Wesley Sneijder, trouvaille du mercato et meneur sacré champion dans tous les pays traversés.

 



Prudent, le club a budgétisé un ticket en Europa League, où il serait renversé en cas d'échec contre le Napoli. Mais il a envie que l'aventure se poursuive encore plus haut. Et il a des atouts à faire valoir.

 

Une grosse performance individuelle et collective indipensable pour le coach


Nice se présente avec un joueur de champ (Dante, "Balo" et Sneijder) ayant déjà remporté la Ligue des champions dans chaque ligne.
Suffisant pour "livrer la grosse performance individuelle et collective" indispensable aux yeux de Lucien Favre ? Le technicien suisse sait qu'en face, l'adversaire va proposer un jeu à une touche archi rodé depuis près de deux saisons.
Pour le coach niçois, il s'agit d'être "plus compact avec une participation collective à la récupération". "Tous les joueurs devront être au diapason même si quelquefois, il faudra compenser".

 

 

Seri au rendez-vous


Samedi, lors du point presse après la victoire sur Guingamp, la première question sur la rumeur d'un départ à Barcelone de Jean-Michaël Seri, le milieu de Nice, avait ébranlé l'entraîneur azuréen. Favre n'imaginait pas la vie sans son international
ivoirien, pièce angulaire du milieu.  Lundi, relancé sur le sujet, il a préféré ne parler que du barrage, se limitant à un "Micka" sera là". En revanche, Alassane Plea et Vincent Koziello, expulsés à Naples, seront en tribune. Allan Saint-Maximin, ménagé en L1, devrait lui revenir.

Avec l'AFP -