• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Paca : le risque d'allergie lié aux pollens de graminées est élevé à très élevé selon des départements

Les personnes allergiques aux pollens de graminées souffrent à cette période de l'année. / © Quentin Salinier / MAX PPP
Les personnes allergiques aux pollens de graminées souffrent à cette période de l'année. / © Quentin Salinier / MAX PPP

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A) a émis une carte de vigilance qui fait état d'un risque important d'allergie associé aux pollens de graminées, et dans une moindre mesure, de chêne, d'urticacées et de plantain. On vous dit tout !

Par Catherine Lioult

Ce n'est peut-être pas un rhume. Le nez qui gratte,  les yeux qui pleurent et des éternuements à répétition... Et si c'était une allergie ?
 

Depuis 1996, une association, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A) étudie le contenu de l'air en particules biologiques, susceptibles d'avoir une incidence sur le risque allergique pour la population. Les pollens de graminées sont concentrés dans l'air du sud de la France, avec des conditions météos favorables et l'absence de pluie.
Ainsi, c'est du rouge pour le nord de la région, et de l'orange pour le pourtour méditerranéen.
Dans une moindre mesure, on observe des pollens d'olivier et de chêne, d’urticacées et de plantain. 
Découvrez la carte par département en cliquant ICI.
 

Les graminées

Les graminées sont des plantes herbacées ou encore des céréales. Elles  regroupent 12 000 espèces, il est donc très compliqué de les éviter,et elles sont responsables du rhume des foins. Il s'agit en terme plus savant d'une rhinite allergique.
Les solutions ? Des antihistaminiques, des corticoïdes locaux, ou enfin une désensibilisation.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cortes - Messonnier

Les + Lus