Le prince Albert II de Monaco au chevet des sinistrés à Roquebillière

Il avait manifesté son soutien avec les sinistrés des Alpes-Maritimes dès le lendemain  de la tempête Alex, qui a tout emporté sur son passage dans les vallées en laissant un champ de ruines. Ce vendredi, le souverain monégasque est allé à Roquebillière, pour mesurer l'étendue des dégâts.
Le souverain monégasque Albert II (masque rouge) en visite à Roquebillière une semaine après les intempéries.
Le souverain monégasque Albert II (masque rouge) en visite à Roquebillière une semaine après les intempéries. © FTV
 Ce vendredi, une semaine jour pour jour après la catastrophe, le prince Albert II  a décollé de la Principauté de Monaco direction Roquebillière. Située sur la rive droite de la Vésubie aux portes du parc national du Mercantour, non loin de la frontière avec l'Italie, le village compte près de 2000 d'habitants.
 
Roquebillière, et la Vésubie au lendemain de la tempête Alex.
Roquebillière, et la Vésubie au lendemain de la tempête Alex. © SEBASTIEN NOGIER / MAX PPP

C'est dans cette commune  qu'un couple de personnes âgées resté dans sa maison a péri après l'effondrement de l'habitation dans le fleuve. Les dégâts matériels sont très importants : le centre de loisirs, le bassin biologique n'existent plus.
 
Le souverain d'un état enclavé dans les Alpes-Maritimes a voulu montrer sa solidarité avec le Haut-Pays, dévasté le 2 octobre dernier par la tempête Alex.
Il était accueilli par le président du conseil départemental Charles-Ange Ginesy, le député Eric Ciotti et le maire de la commune Gérard Manfredi.
 

Un  soutien financier

4 millions d'euros : en séance publique au Conseil national, dès ce mardi soir, le ministre d'Etat Pierre Dartout annonçait que le gouvernement monégasque débloquait cette somme pour le Haut-Pays des Alpes-Maritimes. 
Ce 2 octobre, les intempéries ont tué au moins 5 personnes, d'autres sont disparues. Les crues ont dévasté les villages perchés, pas le littoral. La Principauté de Monaco a été épargnée, et elle attribue un million à chacune des vallées de la Tinée, Vésubie et Roya. Le dernier million va à Vintimille et la partie italienne de la Roya.

Le Gouvernement Princier exprime sa plus vive sympathie envers les proches des personnes dramatiquement disparues lors de ces violentes intempéries. Il tient également à manifester sa totale solidarité avec les personnes frappées par des destructions lors de cette tempête hors normes. La Principauté et ses habitants entretiennent de forts et solides liens historiques, culturels, économiques et d’amitié avec ces territoires voisins

Post Facebook du gouvernement de Monaco

Cette  contribution à la reconstruction des ouvrages endommagés, voulue par le souverain, avait été formulée très vite après le drame. 
Deux détachements de la Force Publique composés de 8 véhicules et de 11 militaires ont quitté la Principauté en début de semaine avec 14 tonnes d’eau conditionnées en bouteille pour les sinistrés.
  Le gouvernement a par ailleurs coordonné la solidarité envers les sinistrés, une initiative largement remerciée par les habitants des Alpes-Maritimes sur les réseaux sociaux.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
albert ii de monaco international monaco intempéries météo vallée de la roya