PointCult'

Le théâtre de Grasse, scène conventionnée pour la danse et référence en matière de danse contemporaine propose un nouveau rendez-vous jusqu’au 13 avril, le "Grasse hip-hop dance festival". Le festival devait se tenir l’année dernière mais avait dû être reporté en raison de la crise sanitaire. Le Grasse hip-hop dance festival ouvre sa scène à des chorégraphes de notoriété internationale (Hervé Koubi, Kader Attou) et à des artistes régionaux très talentueux aussi comme le prometteur Sami Loviat-Tapie, danseur et chorégraphe de la compagnie Bakhus. Chacun des artistes porte son regard, et apporte sa sensibilité, son esthétique à cette discipline née dans les quartiers pauvres de New-York au début des années 70 et devenue aujourd’hui une culture mondiale qui s’adapte au territoire où elle s’implante. Le hip-hop, une culture en partage qui a conservé ses valeurs d’origine, danser plutôt que se battre pour résoudre les conflits. Danser ensemble pour mieux vivre ensemble. Les artistes programmés pour ce premier festival ont en commun de rechercher un dialogue avec l’autre à l’aide d’un vocabulaire chorégraphique différent. La différence comme point de convergence, comme richesse, et comme force. En plus des pièces, le public peut participer à une initiation au krump avec la référence en la matière Léonie Mbaki, dimanche 3 avril (10h30-12h30) au théâtre et à un « bal métissé » animé par Hervé Kouki, place aux Aires, samedi 2 avril à 17h. Alors maintenant dansez… Une émission présentée par Helene Maman
Retrouvez PointCult' sur france 3 Côte d'Azur de 19:15 à 19:22
Les précédentes diffusions
19 vidéos