Quel avenir pour le littoral méditerranéen : le public est consulté sur ses attentes

Les habitants sont invités à indiquer leurs attentes sur le site du ministère de la transition écologique. / © MAX PPP
Les habitants sont invités à indiquer leurs attentes sur le site du ministère de la transition écologique. / © MAX PPP

Le ministère de la Transition écologique prépare une planification spatiale des espaces maritimes de la côte au grand large, et invite les administrés à donner leur avis sur son site pendant deux mois.

Par Catherine Lioult

Vous avez envie de vous exprimer sur votre vision du bord de mer, sur les activités économiques liées au littoral à l'horizon 2030 ? Le ministère de la Transition écologique vous propose de vous exprimer jusqu'au 25 mars sur son site. Quels espaces protéger ? Quels sont les espaces à réserver aux parcs éoliens, à la pêche ou encore à la plaisance ?
Vous pourrez exposer en ligne vos priorités, vos attentes et vos préoccupations en répondant à des questions sur www.merlittoral2030.gouv.fr.


Objectif : la pédagogie


Cette consultation publique se veut également un exercice "pédagogique" à destination de Français certainement plus informés des problèmes du littoral que du grand large, et pas nécessairement au fait des enjeux différents entre les quatre "façades maritimes" métropolitaines.

  •  Manche est/Mer du Nord
  •  Nord-Atlantique-Manche ouest
  • Sud-Atlantique
  •  Méditerranée 

L'économie maritime emploie quelque 500.000 personnes en France, selon le ministère, et certains secteurs comme les énergies renouvelables ou l'aquaculture ont un potentiel de développement "considérable". / © MAX PPP
L'économie maritime emploie quelque 500.000 personnes en France, selon le ministère, et certains secteurs comme les énergies renouvelables ou l'aquaculture ont un potentiel de développement "considérable". / © MAX PPP

Les océans ne doivent pas devenir un nouvel eldorado. Les excès qui ont eu lieu sur terre ne doivent pas être reproduits en mer


a commenté le ministre Nicolas Hulot dans un communiqué. "J'ai beaucoup d'espoir en cette planification
pour nous aider à gérer durablement les milieux maritimes, si fragiles"
, a-t-il ajouté.

Le grand public, mais pas seulement


Les professionnels et les collectivités seront consultés en parallèle. Le ministère compte ensuite présenter d'ici fin juin les quatre projets de "stratégie" pour les quatre façades maritimes métropolitaines, projets qui feront l'objet d'une nouvelle consultation avant une adoption d'ici avril 2019.
Un processus similaire sera lancé pour l'Outre-mer ultérieurement.

Sur le même sujet

Marie-Christine Thouret, maire de Sospel (06)

Les + Lus