A Bandol, les posidonies sont enlevées pour faire place aux touristes

La saison touristique a commencé et il faut préparer les plages de Bandol, dans le Var. En mai, elles vont être débarrassées temporairement des posidonies, cette plante aquatique pas très esthétique, mais très utile pour protéger le littoral.
Un tracteur de la commune de Bandol ramasse les posidonies sur la plage.
Un tracteur de la commune de Bandol ramasse les posidonies sur la plage. © Pauline Guigou / France 3 Toulon
Sur les plages de Bandol les promeneurs ont les pieds sur le sable et sur les algues. Pour ces touristes venues de Lyon, c’est une première rencontre avec l'herbe de posidonie : « En Bretagne il y a plus d’algues et cela fait un peu sale mais là, ça ne m’a pas choqué ».

Les touristes doivent pour l'instant cohabiter avec les posidonies.
Les touristes doivent pour l'instant cohabiter avec les posidonies. © Pauline Guigou / France 3 Toulon

De novembre à mai, sous l'effet des courants, la plante envahit les plages. En Provence, on appelle ce phénomène les largades. Depuis quelques années, l'herbe de posidonie fait un retour en force et c'est une bonne nouvelle pour l'environnement.

« S’il y en a autant c’est que l’eau est de très bonne qualité » explique Hugues Corbières, responsable du service environnement à la mairie de Bandol.

Le reportage de France 3 Toulon par Matthias Jullian et Pauline Guigou :
 


Une herbe protégée


Cette herbe protégée est un casse-tête pour les communes concernées. Pour rendre à leurs plages leur aspect immaculé, les algues sont régulièrement ramassées et stockées selon une réglementation bien précise.

« Ca peut paraître surprenant mais le stockage est le passage qui nous est imposé par la réglementation » précise Jean-Pierre Chorel, adjoint au maire en charge de l'environnement à Bandol.


En l'espace de deux mois, plusieurs milliers de mètre cubes ont été collectés. Une fois la saison touristique terminée l'herbe sera repositionnée car elle a son rôle à jouer dans la lutte contre l'érosion.

Pour limiter cette érosion, des tonnes de sable sont rajoutés chaque année sur le littoral varois. A l'approche de l'été tout doit être parfait pour les vacanciers.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme environnement société économie mer sorties et loisirs