Catastrophe naturelle dans le Var : comment se faire dédommager ?

Des inondations à Hyères (Var), le 26 novembre. / © Maxxpp
Des inondations à Hyères (Var), le 26 novembre. / © Maxxpp

Suite aux dernières intempéries dans le Var, le préfet du Var vient de désigner un médiateur pour faciliter le traitement des dossiers d’assurances. L'arrêté interministériel d'état de catastrophe naturelle pourrait paraître demain au JO après le conseil des ministres. 

Par Annie Vergnenegre

Pourquoi un médiateur ?

Le Préfet du Var a désigné Jean-François Hesse comme médiateur sur les dossiers d’assurances des biens assurables afférents aux dégâts provoqués par les intempéries des 25,26 et 27 novembre dernier dans le département. 
Une fois que les sinistrés se seront déclarés à leurs assureurs, leurs dossiers seront transmis pour étude aux deux coordinateurs: Roger SUBE pour la Fédération Française des Sociétés d’Assurances et Maud DELAPORTE pour le Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurances.
Ces derniers ne pouvant opérer de négociations, ils transmettront les sollicitations et signalements de situations conflictuelles au médiateur désigné par le Préfet du Var afin d’aider les parties à trouver une solution amiable. Le traitement des dossiers en sera ainsi facilité et accéléré dans l'intérêt de l'ensemble des parties.

Quelles démarches ? 

  1. Etablir un état estimatif des dégâts et prendre contact avec son assureur. La demande d'indemnisation doit se faire par courrier
  2. Conserver les objets endommagés en vue de leur expertise
  3. Photographier tout ce qui a été endommagé
  4. Faire établir des devis sont le plus rapidement possible et le plus précisément possible
Pour les entreprises varoises sinistrées, la Chambre de Commerce d'Industrie a mis en ligne la déclaration initiale de sinistres à remplir. 

A quoi sert l'état de catastrophe naturelle ?


Dans le Var, l'état de catastrophe naturelle va être décrété. Cela doit permet une meilleure indemnisation des victimes et un allongement des délais pour effectuer les déclarations et formalités concernant le sinistre.
Les victimes disposent de 10 jours après la parution de l'arrêté interministériel au Journal officiel pour faire leur déclaration auprès de leur assureur. Elles doivent lui communiquer au plus vite un «état estimatif des pertes» et fournir tous les possibles documents permettant d'attester de la valeur des biens perdus ou endommagés tels que factures, actes notariés, contrats de location, rapport d'expertises, photographies. 
Attention cependant, pour être indemniser dans le cadre du régime des catastrophes naturelles, il faut que le contrat d'assurance le prévoie. C'est le cas de la quasi-totalité des contrats de biens (multirisques habitation, assurances véhicules ou entreprises). 

Sur le même sujet

Les + Lus