• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Draguignan : un homme soupçonné d'avoir torturé et tué 6 chatons a été arrêté

Des chatons en train de jouer. / © France 3 Côte d'Azur
Des chatons en train de jouer. / © France 3 Côte d'Azur

L’homme qui aurait martyrisé et tué six chatons le 27 avril dernier à Draguignan, dans le Var, a été interpellé par la police en début de semaine.
 

Par Laurent Verdi

L'homme a été repéré par une habitante de la résidence L'étoile du sud à Draguignan. Selon elle, il aurait jeté un sac dans une poubelle avec 6 chatons ensanglantés dedans.
 
C'est dans ce local à poubelle que les 6 chatons ont été retrouvés le vendredi 3 mai / © France 3 Côte d'Azur
C'est dans ce local à poubelle que les 6 chatons ont été retrouvés le vendredi 3 mai / © France 3 Côte d'Azur

Tous ont été retrouvés morts. Une plainte a été déposée pour acte de cruauté par l'association des amis des chats.

Notre reportage tourné peu après la triste découverte :
 

L'homme aurait reconnu les faits et devrait être jugé pour sévices graves et actes de cruauté envers des animaux. Il risque pour cela 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende.
 
 

Sévices graves et actes de cruauté

Selon le site service-public.fr toute personne qui exerce, publiquement ou non, des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, encourt : 2 ans de prison et 30 000 € d'amende.

Le tribunal peut décider, en plus, de confier définitivement l'animal à une fondation ou une association de protection animale. Il peut prononcer également, à titre complémentaire : l'interdiction, définitive ou non, de détenir un animal, et l'interdiction, pour 5 ans maximum, d'exercer l'activité professionnelle qui a permis de préparer ou de commettre les sévices et actes de cruauté.

A lire aussi

Marseille : le défi de Monte Cristo

Les + Lus