IMMERSION. Dans le camp d'entrainement militaire de Canjuers

Publié le Mis à jour le

Il est l’un des plus grands d‘Europe, le camp militaire de Canjuers. Forcément fermé au public, exceptionnellement, il nous ouvre ses portes afin que nous puissions découvrir la formation des soldats, notamment le pilotage d’engins blindés.

Chaque année, un millier de soldats sont formés dans le camp militaire de Canjuers. Le plus grand complexe d’Europe occidentale s’étend sur 35 000 hectares sur les hauts plateaux du nord varois.

Une formation bien spécifique : celle du pilotage d’engins blindés  

Le pilotage d’engins blindés mais aussi de chars d’assaut, c’est l’une des spécialités du camp militaire de Canjuers. Sur le site de Ranguis et sa piste de 3 kilomètres unique en France, les élèves et leurs instructeurs disposent d’une école de pilotage grandeur nature. 

Avant de conduire ces VBCI, véhicules blindés de combat de l’infanterie, il faut s’assurer que tout est en place. Des extincteurs eux rétroviseurs et surtout la transmission car une fois en marche, ces engins sont tellement bruyants qu’il est impossible de s’entendre.

"Il faut s'habituer aux virages et anticiper", Adrien 1ere classe école militaire de Saumur

Originaire de l’école militaire de Saumur, Adrien vient apprendre à piloter l’AMX-10 RC, un char de combat de 15 tonnes ayant 280 chevaux sous le capot

Il faut s’habituer aux virages et anticiper, une fois que tous ces paramètres sont pris en compte, ça se passe bien

1ere classe Adrien Ecole militaire de Saumur

Adrien va suivre 10 jours de formation intensive qui doivent lui permettre d’être opérationnel sur le terrain.

On va leur apprendre toutes les bases du pilotage mais aussi leur inculquer le coté actif et technique comme faire un démarrage sans fumée afin d’être rapide et efficace.

Sergent Brice Formateur en pilotage 1er régiment d’infanterie de marine d’Angoulême

Ils apprennent à piloter mais aussi à tirer  

A quelques kilomètres, de quoi compléter leur formation : des simulateurs de tirs. Des machines qui reproduisent l’intérieur d’un char et permettent de s’entrainer jour et nuit sur tout type de terrain.

Ce bâtiment d’instruction nous permet de faire des économies de carburants mais aussi de temps et de missions cars dans ce bâtiment d’instruction, on peut travailler quand on veut.

Adjudant Sylvain Maitre de tir blindé, Instructeur au tir au canon au 1er RCA

Entre le pilotage d’engins militaire et ces simulateurs de tir, le camp de Canjuers prépare ces soldats de manière complète afin qu’ils puissent affronter le terrain.

Un camp militaire mais pas que

Canjuers est connu pour ses activités militaires, mais beaucoup moins pour l'activité pastorale qui s'y déroule. C'est l'un des plus grand réservoir de biodiversité du Var. On y trouve de nombreuses espèces comme la vipère d'Orsini.

Préserver la biodiversité au sein du plus grand camp militaire d'Europe, c'est l'un des défis majeur de Canjuers pour les années à venir.