Var : 2 gilets jaunes auraient été mis en examen et écroués pour des destructions de radars

Deux gilets jaunes varois auraient été mis en examen et écroués le 15 mai pour des destructions de radars le long de l'autoroute A8. Les appartements de l'un d'entre eux auraient été saisis. C'est ce que révèle un article de l'hebdomadaire Le Point.
Radar incendié en région PACA, en mars 2019
Radar incendié en région PACA, en mars 2019 © Pascal GUYOT / AFP
Deux gilets jaunes soupçonnés d'avoir détruit des radars automatiques sur l'autoroute A8, dans le Var, ont été interpellés et écroués le mercredi 15 mai. L'affaire a été révelée par l'hebdomadaire Le Point

Le juge d'instruction a demandé la saisi des biens immobiliers de l'un des gilets jaunes. Il serait propriétaire de 3 appartements achetés à crédit. La valeur des biens est estimée à 175.000 euros. 

D'après l'enquête, menée par la brigade de recherches de Draguignan, les gilets jaunes auraient détruit 8 radars automatiques le long de l'autoroute A8, ainsi qu'une station-service. Coût des dégâts : 233.000 euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société justice