Victime de la sécheresse, Seillans dans le Var ravitaillé par camions citernes

Publié le
Écrit par Véronique Varin, édité par Michel Bernouin

L’eau du robinet de quatre-cent foyers de ce village du Var est injectée dans le réseau par des camions citernes. Des coupures d’eau sont à prévoir.

A Seillans, dans le pays de Fayence (Var), c’est devenu un rituel salvateur. Car du camion-citerne va sortir de l’eau. Précieux liquide stocké dans ce réservoir avant d’être redistribué à quatre cent foyers via le réseau public.

D’habitude, ce réservoir est alimenté par une nappe phréatique profonde. Mais depuis la mi-mai, elle est presqu’à sec. Alors au grand déficit, les grands moyens.

Deux camions tournent tout la journée

"On a deux camions qui tournent tous les jours pour environ 100 m3, ça représente six à sept rotations pour chaque camion", explique Eric Martel, directeur de la régie intercommunale des eaux du Pays de Fayence.

S’il n’y avait pas ces rotations aujourd’hui on serait dans l’incapacité de délivrer de l’eau en continu dans ces quartiers et il y aurait déjà des coupures d’eau

Eric Martel, directeur de la régie intercommunale des eaux du Pays de Fayence

Au nord de Seillans, 400 foyers sont donc sous la menace d’une pénurie totale d’eau. Il est déjà interdit de remplir les piscines ou d’arroser les plantations. Mais personne n’imaginait qu’un jour l’eau pourrait ne plus couler au robinet.

C’est hallucinant. Ça devient problématique, comment on va faire ?

Joël Fillon, riverain

Ici, il n’a pas plu depuis fin décembre et pas une goutte n’est annoncée. Alors, dans cette commune touristique, pour gérer les besoins d’une population qui ne va pas tarder à tripler, des décisions encore plus radicales semblent inévitables.

"On sera obligé de couper l’eau le soir"

"On sera obligé de couper l’eau le soir et la remettre le matin, prévoit Jean-Jacques Forniglia, adjoint en charge de l'urbanisme commune de Seillans. Il faudra que les gens prennent conscience qu’il y a un gros problème d’eau. Il va y avoir des livraisons de cubis et bouteilles d’eau qui seront distribués à la population".

50 millions de travaux prévus

Cinquante millions d’euros de travaux seront menés par la régie intercommunale pour sécuriser l’alimentation en eau et rénover le réseau, sujet aux fuites. Un plan prévu sur dix ans. Les camions n’ont donc pas fini de faire des rotations.

73 communes soumises à restrictions

Seillans fait partie des 73 communes du Var dans lesquelles des mesures de restrictions d'eau ont déjà été décidées par la préfecture en raison de la sécheresse.

Dans ces communes, sont interdits entre 9 heures et 19 heures :

  • L'arrosage des pelouses et espaces verts. Réduction des prélèvements de 20% 
  • L'arrosage des fleurs et massifs floraux, arbres et arbustes, jardins potagers, jardins d'agrément 
  • L'arrosage des stades et espaces sportifs de toute nature. Réduction des prélèvements de 20%

Sont interdits tout le temps : 

  • Le lavage des véhicules, bateaux et engins nautiques motorisés ou non (exception faite pour les stations professionnelles économes en eau, et les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique liés à la sécurité)
  •  Le lavage des voiries et des façades (sauf si réalisé par une collectivité ou entreprise de nettoyage professionnel)
  • Le remplissage des piscines et spas privés
  •  Les jeux d'eau (à l'exception de ceux à eaux recyclées.) 
  •  Le remplissage des plans d'eau et bassins (hors aquaculture et algoculture professionnelles)

Sont fermés : 

  • Les fontaines fonctionnant sans recyclage de l'eau.

En complément, une réduction de 20% des prélèvements sera mise en place sur :

  • Les cours d'eau par canaux
  • Les prélèvements d'eau potable
  • Le pompage en cours d'eau 

Ces prélèvements, ainsi que l'irrigation, seront interdits entre 9 heures et 19 heures.