Gérard Jouannest, compositeur du “Ne me quitte pas” de Brel est décédé à Ramatuelle

Le pianiste Gérard Jouannest, compositeur de "Ne me quitte pas" et époux de Juliette Gréco, est décédé ce mercredi à Ramatuelle dans le Var. / © Maxppp
Le pianiste Gérard Jouannest, compositeur de "Ne me quitte pas" et époux de Juliette Gréco, est décédé ce mercredi à Ramatuelle dans le Var. / © Maxppp

Le pianiste Gérard Jouannest, compositeur de "Ne me quitte pas" et époux de Juliette Gréco, est décédé ce mercredi à Ramatuelle dans le Var. Il avait 85 ans. 

Par @annelehars

Après des études de piano classique au Conservatoire de Paris, Gérard Jouannest a d'abord travaillé avec Jacques Brel, qui le pousse à devenir compositeur. En février 1968, il devient l'accompagnateur de Juliette Gréco, une collaboration qui ira bien au delà de la musique puisqu'il épousera la chanteuse en avril 1988.


Fils d'ouvrier, originaire de Vanves, Gérard Jouannest se destinait à une carrière de pianiste classique. La mort brutale de son père en décide autrement, et contraint de subvenir aux besoins de la famille.

Par l'intermédiaire du producteur Jacques Canetti, Jouannest rencontre Brel. C'est le début de dix ans d'une collaboration parfois agitée, et marquée par la création de "Ne me quitte pas", une des plus grandes chansons françaises, composée à quatre mains par les deux hommes.

Jouannest créera une centaine de mélodies pour sa femme Juliette Gréco.
- avec AFP

Les paroles de "Ne me quitte pas"

Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s'oublier
Qui s'enfuit déjà
Oublier le temps
Des malentendus et le temps perdu
À savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois à coups de pourquoi
Le cœur du bonheur
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Moi je t'offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays où il ne pleut pas
Je creuserai la terre jusqu'après ma mort
Pour couvrir ton corps d'or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l'amour sera roi, où l'amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Je t'inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants-la
Qui ont vu deux fois leurs cœurs s'embraser
Je te raconterai l'histoire de ce roi mort
De n'avoir pas pu te rencontrer
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
On a vu souvent
Rejaillir le feu
D'un ancien volcan
Qu'on croyait trop vieux
Il est, paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu'un meilleur avril
Et quand vient le soir
Pour qu'un ciel flamboie
Le rouge et le noir ne s'épousent-ils pas?
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Je ne vais plus pleurer
Je ne vais plus parler
Je me cacherai là
À te regarder danser et sourire et
À t'écouter chanter et puis rire
Laisse-moi devenir l'ombre de ton ombre
L'ombre de ta main
L'ombre de ton chien
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Paroliers : Jacques Roman Brel

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

conflit des salariés de McDonald's Saint-Barthélémy

Les + Lus