Saint-Maximin : la colère monte contre la future station de traitement d'effluents vinicole

Sur le site de la distillerie, la construction d'une station de traitement des effluents vinicoles est dans les tuyaux. / © E.ZINI
Sur le site de la distillerie, la construction d'une station de traitement des effluents vinicoles est dans les tuyaux. / © E.ZINI

Depuis le début de l'enquête publique le 19 décembre dernier, les riverains se sont réunis en un collectif. Ils disent non à ce projet de station de traitement des déchets issus de la vigne car ils redoutent de nombreuses nuisances environnementales et olfactives.

Par Catherine Lioult

A Saint-Maximin, dans le département du Var, les habitants ne décolèrent pas ! Car à côté de la distillerie, est prévue une station de traitement des déchets issus de la vigne. 
Les habitants du lotissement en construction sont consternés. Avant même d'avoir pris possession de leur maison, ils craignent le pire.
200 tonnes de déchets issus des caves de la région seront potentiellement traités dans ce nouvel équipement soumis à enquête publique depuis le 19 décembre dernier. Emission de méthane, mauvaises odeurs, pollution dans le cours d'eau, ils sont très inquiets.


 

La direction régionale de l'environnement a émis un avis favorable, en attendant les documents d'urbanisme.
Les riverains ont constitué un groupe Facebook, ils ont lancé une pétition  qui sera adressée au préfet du Var, et qui compte déjà 5 576 signataires.
 
La mobilisation se poursuit contre ce projet. / © E.ZINI
La mobilisation se poursuit contre ce projet. / © E.ZINI

C'est en effet le représentant de l'Etat qui décidera de l'avenir d'un projet refusé par les maires de St-Maximin et Seillons, à l'issue d'une enquête publique qui se termine  le 6 février prochain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus