Saint-Tropez : le démantèlement d'un yacht de 30 mètres a débuté

Echoué près du port de Saint-Tropez, l'Ipsum, un yacht de 30 mètres est en train d'être démantelé. L'opération va durer trois semaines pour un coût estimé à 150.000 euros.

Le démantèlement du yacht Ipsum échoué à l'entrée du port de Saint-Tropez a débuté le mardi 2 mars. Il va durer 3 semaines.
Le démantèlement du yacht Ipsum échoué à l'entrée du port de Saint-Tropez a débuté le mardi 2 mars. Il va durer 3 semaines. © Préfecture maritime

Depuis bientôt 2 ans le yacht Ipsum est échoué près du port de Saint-Tropez. La déconstruction du bateau de 30 mètres a débuté le mardi 2 mars et devrait durer 3 semaines.

Plusieurs tentatives de déséchouement ont eu lieu mais elles n'ont pas abouti. Le yacht sera donc découpé à l'endroit même de l'accident. Les 100 tonnes de bois, verre et acier devraient être recyclés.

En attendant, même si les liquides polluants ont déjà été évacués, trois barrages flottants ont été installés autour du navire. Pour Gérald Bertina, gérant de l'entreprise maritime Géotrade, le chantier doit être exemplaire : "on déconstruit le navire à flot, il est dans un sale état, il y a des amas d'herbiers au bas de la coque. Il va falloir être extrêmement précautionneux afin de préserver l'environnement".

Le propriétaire du bateau a été condamné pour occupation illégale de l'espace public mais il n'a pas les moyens de payer le démantèlement. Le coût du chantier est estimé à 150.000 euros. 

Un cas loin d'être isolé nous précise la préfecture maritime de Méditerranée : 180 bateaux sont abandonnés le long de nos côtes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement météo