• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

En visite à Toulon, Christophe Castaner revient sur la polémique de “l'attaque” à la Pitié-Salpêtrière

Christophe Castaner, ministre de l'intérieur et Laurent Nunez (à gauche), secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'intérieur. / © Anne Le Hars - France 3
Christophe Castaner, ministre de l'intérieur et Laurent Nunez (à gauche), secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'intérieur. / © Anne Le Hars - France 3

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur et Laurent Nunez, secrétaire d'Etat sont en déplacement dans le Var ce vendredi. La sécurité sera au coeur des préoccupations. La polémique sur l'intrusion des Gilets jaunes dans un hôpital parisien a fait la une des déclarations.

Par @annelehars

"Je n'aurais pas dû employer le terme d'attaque", concède Christophe Castaner. En visite ministérielle à Toulon ce vendredi 3 mai, le ministre de l'intérieur a répondu aux nombreuses critiques après les événements survenus à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière lors des manifestations du 1er mai. 

"J'entends le reproche sur le mot 'attaque'", a déclaré le ministre de l'Intérieur. "Il a ainsi reconnu que le terme d'"intrusion violente" était "mieux adapté". "Quoi qu'il en soit, cet incident, au lieu d'être nié dans une polémique absurde, devrait tous nous émouvoir", a-t-il ajouté. 

Cette fafaire s'est déroulée en marge d'une manifestation de Gilets Jaunes. 


► Que s'est-il passé à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière ?


Après Toulon, le duo de l'Intérieur doit se rendre à La Seyne sur Mer et à Hyères ce vendredi 3 mai. Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur et Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur y sont annoncés en déplacement.

Leur visite doit porter sur la lutte contre les règlements de compte. On le sait depuis plusieurs mois, des faits divers ont marqué les quartiers de Toulon et la Seyne-sur-Mer.

En juillet dernier, Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer, en appellait au premier ministre pour demander à la fois des renforts policiers et des moyens financiers pour faire face à une augmentation de la délinquance sur sa commune.

Ils devraient signer un protocole de pilotage renforcé en matière de lutte contre les trafics de stupéfiants à Hyères.
 

Pour aller plus loin :

A lire aussi

Sur le même sujet

test live depuis SI Video

Les + Lus